Meknès : En 2 ans, l’INDH accompagne 34 projets contre la pauvreté

0
640

Entre 2019 et 2020, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a permis l’accompagnement de 34 projets d’investissement, d’un coût total de 25 millions de Dirhams (MDH) dans la région de Meknès. Et ce dans le cadre du programme “Accompagnement des personnes en situation de précarité”.

Troisième phase des actions de la plateforme, elle a pour but de lutter contre la pauvreté, l’exclusion et la précarité en milieu rural, selon des données de la Division de l’Action sociale (DAS). Les différentes opérations portent sur la réhabilitation et l’équipement de 24 centres existants et la création de trois autres, précise l’INDH, qui ajoute qu’il a été procédé à l’acquisition de sept bus en faveur des bénéficiaires des prestations de ces établissements à caractère social.

Par ailleurs, l’INDH et ses partenaires ont alloué plus de 2 MDH à la gestion de douze centres, lesquels visent à améliorer la qualité des services d’hébergement, de nourriture, de soins et d’encadrement. Ces opérations portent à 223 projets, s’une valeur de 151,44 MDH, programmés par le comité provincial du développement humain (CPDH) de Meknès, depuis 2005, pour accompagner les personnes en situation de précarité au niveau de la préfecture.

Depuis son lancement, l’INDH a accompagné les populations les plus vulnérables à travers son programme de lutte contre la précarité. Cet accompagnement consiste essentiellement en la prise en charge des bénéficiaires dans des centres spécialisés tels que les centres d’accueil pour enfants abandonnés, les centres pour personnes à besoins spécifiques, les maisons de retraite, doublée d’une démarche de réinsertion socio-économique.

Dans sa phase III, l’INDH vise à améliorer la qualité des services fournis dans ces centres et cible prioritairement 11 catégories vulnérables, réparties en trois groupes. Il s’agit de l’assistance aux personnes âgées, malades ou à besoins spécifiques, l’appui à la réinsertion socio-économique et la protection de l’enfance et de la jeunesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here