Mohcine Jazouli participe à la 7ème édition de l’Africa Ceo Forum

0
475

Mohcine Jazouli, Ministre Délégué chargé de la Coopération Africaine, participe à la 7ème édition de l’Africa Ceo Forum (Kigali, du 25 au 27 mars 2019) organisée par Jeune Afrique autour du thème : « Ouvrir l’Afrique : des traités continentaux à la réalité des affaires ».

Cette édition a été marquée par la participation de grandes personnalités politiques africaines, notamment les Président du Rwanda, M. Paul Kagamé ; de la République Démocratique du Congo, M. Félix Tshisekedi ; de la République Fédérale de l’Ethiopie, Mme Sahle-work Zewde ; de la République du Togo, M. Faure Gnassingbé, ainsi que l’ancien Secrétaire exécutif de la Commission économique (CEA) pour l’Afrique, M. Carlos Lopes.

Cet important rendez-vous international des décideurs et financiers du secteur privé africain a également compté sur la participation des patrons d’entreprises africaines et de multinationales opérant en Afrique.

Lors de l’ouverture du panel consacré à l’investissement au Maroc, M. Jazouli a rappelé que le Royaume a connu, sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, de nombreuses réformes politiques et économiques qui ont contribué à faciliter et à encourager l’environnement des investissements.

Ces réformes ont été renforcées par une concertation permanente entre les secteurs public et privé, ce qui a donné naissance à un important arsenal fiscal, juridique et financier, créant un climat des affaires favorable propulsant le Maroc à la 60ème position du classement « Doing business ». Il y a encore 10 ans, notre pays était au du 130ème rang.

M. Jazouli a ajouté qu’il est important de créer une dynamique de commerce intra-africaine fructueuse, quand on sait que les échanges commerciaux entre les pays africains ne dépassent pas 15% alors qu’en Europe ils sont de 70%.

De plus, avec l’arrivée de la zone de libre-échange continentale Africaine (ZLECAf), une nouvelle réalité va bouleverser la structure des échanges commerciaux et des investissements intra-africains, créant de nouvelles opportunités.

Enfin, il convient de souligner que le Maroc prend part à cet événement avec une importante délégation d’une centaine de représentants des secteurs privé et public comprenant le Président de la CGEM, le Président de CFC, le directeur par intérim de l’AMDIE, le Ceo du Fonds d’investissement Africa50, entre autres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here