Moulay Hafid Elalamy : « J’ai la ferme intention d’être davantage aux côtés des membres de l’Apebi et de travailler ensemble à ce que ces barrières puissent disparaitre à jamais »

0
3933

Lors du WebDialogue, organisé par le cluster Industrie 4.0 de l’APEBI le 11 juin 2020, sous la thématique “Rôle de l’Écosystème digital dans la relance industrielle du Maroc post-Covid, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, a fait une intervention aussi remarquée que pleine d’espoir, de sagesse et d’ambition pour l’industrie 4.0 de notre pays. En voici la substance le message adressé aux représentants de l’Apebi :

« La pandémie a été violente et a évidemment laissé des traces importantes. L’ensemble de l’économie mondiale s’est arrêtée pendant un moment et redémarre à peine, très lentement. Alors dans ce contexte complexe, le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que dieu l’assiste, a pris des décisions fortes qui ont en effet permis au Maroc de traverser la première phase, celle de la pandémie, avec des succès remarqués […] Les décisions stratégiques de fermeture des frontières ont permis au Royaume de n’avoir que 210 décès.

Maintenant sur le volet économique, la machine s’est pratiquement arrêtée avec très peu de secteurs qui ont continué de fonctionner : d’abord l’industrie agroalimentaire puisqu’il fallait qu’on se nourrisse durant cette période, et certaines industries notamment textiles, aéronautiques et automobiles, ont continué légèrement à fonctionner.

Le secteur du digital dans cette période-là a connu un essor assez particulier. Évidemment, pas pour tous les secteurs qui relèvent de l’Apebi, mais plusieurs d’entre eux ont pu retrouver une activité. Ce secteur du digital s’est découvert aux Marocains, encore plus efficient que l’on n’imaginait. Nous avons pris beaucoup de retard dans beaucoup de domaines du digital au Maroc. Nous avons essayé pendant des années de ramer pour imposer le digital dans notre pays, et cela n’a pas été simple, l’Apebi en est témoin. Nous n’avions jusque-là pas donné au digital la place qu’il méritait. Pendant cette pandémie, le digital a fait sa place de lui-même, par obligation. J’ai pu constater la disparition d’un certain nombre de barrières, de réticences face au digital.

Moulay Hafid Elalamy : « Vous avez le droit d’être exigeants à mon égard, permettez-moi de l’être un peu plus à votre égard. »

Au niveau de l’administration, plutôt réticente à la digitalisation, a vu ces barrières fondre pendant quelques mois. Nous avons fait des avancées invraisemblables pendant cette période, plusieurs projets ayant été réalisés en un temps record et implantés en des temps record. Le client a de son côté été moins exigeant et plus réceptif à l’intégration du digital.

Ceci m’inspire la chose suivante : le Covid a démontré que les marocains sont capables d’apprivoiser le digital d’une manière plus importante, de l’utiliser de façon plus efficiente, avec des résultats remarquables. Ce qui va être important à la sortie de cette pandémie, c’est de capitaliser sur ces acquis et de ne plus accepter, ensemble, ni les professionnels ni le gouvernement, ces freins qui nous ont tant ralenti par le passé.

Personnellement, j’ai la ferme intention d’être davantage à vos côtés [aux côtés de l’Apebi] et de travailler ensemble à ce que ces barrières puisse disparaître à jamais. Nous avons à mon sens une fenêtre de tir qui est assez limitée, c’est-à-dire dans les quelques mois qui viennent. Ce que vous attendez du ministère, je suis à votre écoute, et si vous pouviez nous présenter dans les prochains jours, cinq page, pas plus, avec vos recommandations, que l’on puisse s’enfermer et débattre vos propositions de façon à en retenir l’essentiel, et qu’on le mette en œuvre le plus rapidement possible. Je m’y engage !

Moulay Hafid Elalamy : « Nous allons être à vos côtés pour aller plus loin, mais j’ai besoin de vous retrouver avec un dynamisme renforcé. »

J’attends pour ma part, que l’Apebi devienne une véritable force d’opposition, encore plus dynamique. Vous avez le droit d’être exigeants à mon égard, permettez-moi de l’être un peu plus à votre égard. J’attends, et le Maroc a le droit d’avoir un secteur de l’Apebi encore plus dynamique, encore plus engagé. Nous allons être à vos côtés pour aller plus loin, mais j’ai besoin de vous retrouver avec un dynamisme renforcé. Nous avons tous pris du plomb dans l’aile avec la pandémie, nous avons des opportunités invraisemblables devant nous. Nous devons les saisir pour l’ensemble des marocains. Nous allons être côte à côte, pour ensemble servir les marocains, avec un digital plus efficient, plus efficace qui a démontré sa capacité d’innovation et sa capacité de rendre service. Profitons-en pour visser au corps, définitivement, les avantages du digital pour l’ensemble de la population. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here