Palmeraie Palace décroche la «Clef Verte»

0
281

Le Palmeraie Palace vient de recevoir l’écolabel international «Clef Verte», décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement pour l’édition 2018-2019. Il devient le 36e établissement à afficher le label. Cette distinction vient récompenser le dynamisme du groupe et les efforts fournis en matière de gestion environnementale et de développement durable.

«La dimension environnementale est en effet ancrée dans notre stratégie de développement afin de garantir une offre touristique responsable. Cette démarche de labellisation nous permet de réduire et de maîtriser les coûts d’exploitation, d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles, et de répondre aux exigences d’une nouvelle clientèle de manière soutenue et concrète», déclare Karim Sentici, directeur général de Palmeraie Resorts.

Le label «La Clef Verte» constitue en effet un gage de confiance et de reconnaissance suite aux actions environnementales prises par la direction de Palmeraie Resort et ses collaborateurs. L’établissement a satisfait l’ensemble des critères sélectifs engagés dans ce sens, en suivant un processus évolutif qui incite à l’amélioration continue de la performance environnementale, créant ainsi un avantage concurrentiel pour cet établissement hôtelier.

Parmi ces critères, l’on cite l’économie d’eau et d’électricité, la séparation des déchets et le recyclage, l’utilisation de produits d’hygiène écologiques, et la mise en place d’une charte environnementale encourageant les éco-gestes des clients.

Pour faire partie de ce club de plus en plus prisé, il faut pouvoir répondre aux 92 critères environnementaux, constitués en deux grilles distinctes pour les grandes et petites structures. A ce jour, quelque 84 unités d’hébergement touristique ont décroché l’écolabel au Maroc.

Marrakech tire le plus gros du lot, avec 36 unités labellisées. La ville ocre a vu son nombre d’établissements labellisés doubler entre 2015 et 2016, notamment à la veille de la tenue de la COP22 en novembre 2016. Plusieurs hôtels de haut standing, des clubs et villages de vacances et des maisons d’hôtes ont donc misé sur la protection de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here