Pour son 1er anniversaire, la Citroën AMI veut conquérir le marché britannique

0
702

Depuis son lancement en mai 2020, la Citroën AMI a fait du chemin. Le petit véhicule 100% électrique, fabriqué à l’usine de Kénitra a réussi à se vendre à 9.000 exemplaires, dont 6500 en France et 2000 en Italie, principaux marchés européens où ce véhicule a été lancé. Aujourd’hui, la Citroën AMI vise le Royaume-Uni.

Après son succès sur les marchés français, italien et espagnol, la Citroën AMI qui célèbre son premier anniversaire d’existence, veut conquérir le marché britannique, selon une note de l’entreprise en Grande-Bretagne.

De même que sur les marchés déjà conquis, le petit véhicule électrique semble bien parti pour un succès sur le marché britannique, avec plus de 12.000 clients qui ont déjà manifesté leur intérêt pour la Citröen AMI, malgré le fait que le modèle nécessite un permis de conduire au Royaume-Uni (permis qui est accessible dès 17 ans). Pour rappel, la capacité de production initiale prévue sur le site de Kénitra pour ce véhicule est de 20.000 unités par an.

Le patron britannique de Citroën, Eurig Druce, a déclaré que l’Ami aiderait à répondre à un besoin croissant de nouvelles solutions de mobilité dans les villes et les zones urbaines qui introduisent des limites plus strictes pour les véhicules.

Par ailleurs, la Citroën Ami restera un véhicule à conduite, à gauche au Royaume-Uni. La marque a annoncé qu’elle annoncerait les prix britanniques pour la microvoiture très prochainement avant sa sortie en 2022. Selon le constructeur automobile, les consommateurs européens apprécient le côté innovant, « eco-friendly » et accessible du véhicule. En France, l’AMI est commercialisée au tarif de 6.900 euros, elle est aussi proposée à la location pour 19,99 euros par mois. Son autonomie est estimée à 75 kilomètres, et sa vitesse peut atteindre 45 km/h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here