Salé : une nouvelle trémie pour désengorger la ville

4110

La ville de Salé bénéficiera d’une nouvelle trémie dans l’optique de fluidifier considérablement la circulation. L’appel d’offre lancé, a été remporté par la société El Hallaoui.

D’un coût de 71 millions de Dirhams (MDH), le nouvel équipement infrastructurel de la ville de Salé sera construite sur la route nationale 6, au croisement de l’avenue Hassan II avec la route Ain Houala, l’avenue Abdelkrim Al Khattabi et l’avenue Zarbia.

Le marché de la nouvelle trémie a été attribué, ce 27 octobre 2022, à la société El Hallaoui, qui a proposé l’offre financière «la moins-disante», soit 71,6 millions de dirhams, ce qui a conduit de ce fait les membres de la commission statuant sur cet appel d’offres à éliminer d’autres offres issues d’autres soumissionnaires, dont NGE Contracting (81,2 millions de dirhams) et Bioui Travaux (80,7 millions de dirhams).

La trémie devra être réalisée en trois et se présentera sous la forme de 2 × 2. La société El Hallaoui n’est pas à son premier coup de maître dans la ville de Salé. En avril dernier, le Groupe a déjà remporté deux appels d’offres similaires lancés par Rabat Région Aménagements, pour la réalisation de deux trémies dans cette ville. La première sera située à proximité de Dar As-Sekkah, pour un budget alloué de l’ordre de 59,5 millions de dirhams. La seconde sera construite au croisement entre l’avenue Hassan II et l’aéroport de Rabat-Salé, pour un budget alloué de l’ordre de 61,9 millions de dirhams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here