Samsung innove avec le 1er SAV dédié aux sourds et malentendants

0
667

Le géant mondial du secteur de l’électronique, Samsung, a mis en place un service après-vente (SAV) destiné à 100% aux personnes sourdes et malentendantes du Maroc, géré par un assistant interprète en langue des signes. Il s’agit pour l’entreprise de contribuer à l’insertion de ces personnes dans la société.

Désormais, les personnes sourdes et malentendantes peuvent bénéficier des SAV de Samsung Maroc comme chaque client de la firme. D’après une note publiée par le géant de l’électronique, ce 27 décembre 2021 à Casablanca, un service après-vente pour ces personnes a été lancé depuis novembre. Le service leur offre la possibilité de se faire conseiller en temps réel par un assistant interprète en langue des signes, qui se nomme Walid, via des appels vidéo.

Il s’agit d’une première dans le domaine de l’électronique au Maroc, car en mettant en place ce service, Samsung se fait précurseur d’un nouveau type de service. À travers cette initiative, l’objectif de l’entreprise est de contribuer à l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société. Ainsi, leurs demandes d’informations ou de support produits seront reçues et traitées au même titre que les autres clients.

Selon Samsung, l’action s’inscrit dans la stratégie mondiale du groupe en matière de gouvernance environnementale et sociale. Pour le leader de l’électronique, il est question d’améliorer « assidûment l’accès aux informations relatives aux produits en offrant cette option ». À cela, s’ajoute sa volonté d’étendre le service en hors ligne, soit en magasins ou en centres de services pour réparations.

Un service sur mesure

Pour accompagner cette innovation, Samsung Maroc dispose d’une nouvelle rubrique « Langage des signes » sur son site « www.samsung.com ». Il est également possible d’aller directement vers le service en suivant ce lien « https://www.samsung.com/n_africa/sign-language/ ». Une fois sur la plateforme, les utilisateurs seront en contact visuel direct avec Walid. « Avant de commencer, je ressentais une certaine angoisse à l’idée d’être le seul malentendant dans une entreprise. Mes collègues se sont vite rapprochés de moi. J’ai énormément appris d’eux et c’est extraordinaire pour moi de voir que certains apprennent la langue des signes. Mon rêve est désormais de voir d’autres malentendants être recrutés et accompagnés comme moi », a déclaré l’interprète.

Enfin, il faut noter que pour profiter du service, il est nécessaire d’avoir un appareil disposant d’une caméra et d’une connexion internet.

Mohamed.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here