Startpups: lancement de Founders Hub par Microsoft

529

Estimant que le marché des startups africaines est suffisamment mature pour devenir l’une des pierres angulaires de l’économie numérique du continent et fournir des solutions pertinentes face aux défis sociétaux en Afrique, Microsoft a annoncé le lancement de nouvelles initiatives visant à soutenir cette croissance.

Après la mise en place de son entité Africa Transformation Office (ATO), Microsoft vient de lancer son Founders Hub, dans l’optique de soutenir la croissance de près de 10 000 startups africaines et à investir massivement dans le développement de l’écosystème des startups en Afrique au cours des cinq prochaines années.

Centre en libre-service qui fournit aux startups une très large palette de ressources, notamment d’accès à des formations spécifiques, ainsi que de nombreux outils, tels que Microsoft Azure et GitHub et de l’assistance aux entreprises, le Founders Hub sera accessible à de nombreuses startups africaines via l’ATO.

Microsoft : Wael Elkabbany nommé DG de la nouvelle entité du Groupe

Un bon début

Le marché africain des startups étant en plein essor, un réseau de partenariats composé d’investisseurs en capital-risque sera progressivement constitué et donnera accès à pas moins de 500 millions de dollars de financement potentiel, afin de permettre à ces startups de se développer encore plus rapidement et d’accéder à des opportunités commerciales en collaboration avec Microsoft.

En parallèle, Microsoft signera de nouveaux partenariats avec des incubateurs d’entreprises présents à travers toute l’Afrique, et parmi lesquels Grindstone, Greenhouse, FlapMax et Seedstars. Ces derniers permettront à de nombreuses startups d’accéder à de nouveaux marchés, mais aussi à des compétences techniques de pointe et à de nouvelles sources de financement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here