Taounate : 214 projets programmés à entre 2019 et 2020 dans le cadre de l’INDH

0
333

Un total de 214 projets d’un investissement global de près de 227 millions de DH (MDH) ont été réalisés ou programmés dans la province de Taounate, au titre des années 2019 et 2020, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Ces projets bénéficient d’une contribution du Fonds de l’INDH estimée à 224 MDH, a indiqué le gouverneur de la province, Saleh Daha, qui s’exprimait à l’occasion d’une visite, récemment à Taounate, du wali chargé de la coordination nationale de l’INDH, Mohamed Dardouri.

M. Daha a mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance du suivi de l’exécution des programmes de la troisième phase de l’INDH, l’échange des expériences réussies et sur la nécessité de surmonter les difficultés de mise en œuvre de certains projets à travers le renforcement de l’adhésion de tous les opérateurs à ce chantier sociétal.

De son côté, M. Dardouri, est revenu sur les objectifs de la troisième phase de l’INDH, dont le lancement a été donné par SM le Roi Mohammed VI, le 19 septembre 2018, notamment ceux liés aux programmes sur le développement du capital humain, soulignant que de nombreux projets importants de l’INDH ont vu le jour dans la province.

Il a également mis l’accent sur le rôle central des comités locaux de développement humain dans l’élaboration du diagnostic territorial qui prend en compte les besoins réels exprimés par la population selon une vision prospective, inscrite dans le plan pluriannuel du développement humain pour la province.

Par la même occasion, les deux responsables ont visité la plate-forme de la Jeunesse de Taounate, créée dans le cadre du programme d’amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes, avant de se rendre au chantier de construction du Centre de Formation et d’Intégration des Femmes, réalisé dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité.

Ce centre est réalisé en partenariat avec le Conseil provincial de Taouante, la commune de Gafsai, la délégation provinciale de l’Entraide Nationale et l’Association « Afaq » pour le développement et les œuvres sociales.

D’une capacité de 200 bénéficiaires, ce projet vise le développement des compétences des femmes particulièrement rurales à travers la formation professionnelle afin de les intégrer dans le tissu économique et social et d’améliorer leur niveau de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here