TAQA Morocco, un géant de l’énergie !

0
808

Taqa Morocco, C’est plusieurs décennies de service, auprès du peuple Marocain, soit près de 18000 000 de citoyens approvisionnés en électricité. Le groupe se positionne ainsi, comme un levier dans le secteur énergétique et un partenaire stratégique du Maroc dans la production d’électricité.

L’excellence, un levier de croissance et pérennité. Fondé en 2005 à Abou Dhabi, le Groupe TAQA est détenu à hauteur de 74,05% par ADWEA (Abu Dhabi Water and Electricity Authority). D’envergure mondiale, l’entreprise développe des solutions innovantes pour répondre aux besoins énergétiques de ses clients basés dans 11 pays sur 4 continents. Il faut d’ailleurs rappeler que le groupe au Maroc a été connu sous l’appellation de JLEC initier par l’ONEE, dans les années 1997 dont l’enjeu était la production intensive d’électricité. En 2014, JLEC (Jorf Lasfar Energy Company) change de nom pour devenir TAQA Morocco.

Cette étape marque un tournant stratégique pour l’entreprise, puisqu’en changeant de dénomination sociale, l’entreprise peut ambitionner de diversifier ses activités sur le long terme. Dès lors, la filiale se fixe un nouveau challenge : celui d’accompagner le mix énergétique du Royaume pour les années à venir. Afin, d’être prêt à saisir toute opportunité de développement, TAQA Morocco a adopté un plan stratégique à l’horizon 2021 qui porte essentiellement sur le renforcement de son excellence opérationnelle et de son capital humain.

En effet, pour atteindre un tel niveau de performance et une fiabilité maximale, la firme met en place une politique de maintenance rigoureuse qui s’inspire des meilleures pratiques mondiales et soutenue par l’expertise pointue de son capital humain. Au vu de son caractère stratégique, TAQA Morocco déploie des moyens financiers et humains importants pour optimiser sa maintenance. Côté chiffre, Taqa Morocco s’est près de 500 emplois directs et 2 000 emplois indirects. Pour l’année 2020, le montant de ses investissements s’élève à 1,835 milliards de dirhams. Pour rappel, « TAQA Morocco ambitionne une croissance en externe et travaille à diversifier son portefeuille énergétique au Maroc et en Afrique, dans les énergies renouvelables: PV solaire, éolien, et aussi dans les Centrales électriques à Cycle Combiné Gaz », nous confie le groupe.

Dans l’air du temps !

Par ailleurs, l’utilisation de la digitalisation, cette nouvelle méthode de gestion automatisée de la maintenance a permis à TAQA Morocco de franchir un cap décisif sur le plan opérationnel. Grâce au module EAM sur Oracle, l’ensemble de l’information liée à la maintenance est partagée et pilotée en temps réel. L’intégration du projet EAM présente un intérêt tant pour la gestion de la maintenance quotidienne que prédictive. En parallèle, leurs actions s’articulent aussi autour d’une veille technologique constante, afin d’identifier toute opportunité d’amélioration de son outil industriel et de maintenir sa position de leader. Quant au capital humain, la planification de la relève est au cœur de la stratégie des ressources humaines de l’entreprise. Une réflexion a été menée pour anticiper la relève. De plus, comme toute firme en phase avec son temps, Taqa Morocco met au centre de ses actions l’humain. Pour accompagner le parcours de ses équipes, l’entreprise prévoit une gestion des carrières adaptée à chaque profil.

4,02 milliards de dirhams

Le spécialiste de la production d’électricitéTaqa Morocco a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 4,02 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de cette année, en repli de 11%par rapport à la même période un an auparavant. Ce CA est dû principalement à la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 5 de 68 jours au cours du quatrième trimestre 2019 en conformité avec le plan de maintenance, à la diminution des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international, ainsi qu’à la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des Unités, explique M. Iraqui Houssaini qui s’exprimait lors d’un webinaire sur les résultats semestriels du groupe publiés le 21 septembre. Taqa Morocco a réalisé également avec succès l’émission d’un emprunt obligataire privé de 2,7 MMDH auprès d’investisseurs qualifiés. Une opération qui permet au groupe d’optimiser son coût d’endettement et de diversifier ses sources de financement pour accompagner la diversification du mix énergétique au Maroc et en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here