VivaTech / Afrobytes : 16 startups ont fièrement pitché l’innovation marocaine à Paris

0
2128

INNOVATION – 2000 startups, dont 16 marocaines, ont participé à la grand-messe de l’innovation digitale Viva Tech qui a ouvert ses portes le 16 Mai à Paris pour pitcher et séduire des investisseurs venus du monde entier. En marge de cet événement, le Maroc a également eu l’occasion de présenter son savoir-faire à l’Afrobytes, la rencontre de la tech africaine qui s’est tenue 15 mai.

Co-organisée par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce, et de l’économie numérique, l’Agence du développement digital (ADD) et l’Agence nationale de réglementation des Télécommunications (ANRT), la participation marocaine aux deux événements d’envergure mondiale VivaTech et Afrobytes qui se sont tenus à Paris du 15 au 18 mai 2019, a présenté l’écosystème tech marocain afin de le positionner sur l’échiquier international de l’innovation technologique auprès des investisseurs et grands donneurs d’ordres mondiaux. L’objectif principal de cette mission est de positionner le Royaume en tant que hub régional de l’innovation. Pour ce faire, 16 startups ont été sélectionnées suite à un appel à candidature, pour bénéficier d’un programme de mise en relation avec les principaux donneurs d’ordres mondiaux présents au Salon VivaTech, ainsi que d’un programme de visibilité et de valorisation de leur know how (conférence, showcase, side-event, emplacement et signalétique dédiés sur le pavillon Maroc).

Dès leur arrivée à Paris à la Station F, qui a accueilli Afrobytes, la conférence de la tech africaine le 15 mai, les représentants du Maroc ont participé au panel « Pitch my country Morocco ». Mohamed Faiçal Nebri, Chef du département Stratégie, Développement, Coopération et Communication de l’ ADD et Mehdi Alaoui, fondateur de l’usine à startup La Factory, ont eu l’occasion de présenter aux entrepreneurs, dirigeants d’entreprise, investisseurs et capital-risqueurs venus participer à l’événement les différentes opportunités de business de l’écosystème technologique marocain, les avantages du Maroc en termes d’investissement, le développement des nouvelles technologies au sein du Royaume et les projets mis en place afin de positionner le pays comme une plateforme africaine de l’innovation.

Vivatech Afrobytes

Montée sur le ring de la team Maroc

La parole a été ensuite donnée à 4 startupeurs lors du « startup showcase Pitch my country Morocco » pour présenter leurs projets aux investisseurs présents à cette rencontre. Achraf Lemnini, co-fondateur d’Ashnoo-Share Technologies, la première plateforme de publicité holographique sur étagère au monde, Hafid Griguer, de la société PilliotY, spécialisée dans le développement de solutions industrielles et la création de propres produits (Deep-Tech) à forte dominance électronique, mécatronique et digitale, Hamza Bendahou, co-fondateur de Sowit, qui met la technologie au service du développement de l’agriculture africaine et Yassine Ancheta Arif, CEO de Altplay Studio qui réalise des jeux vidéos made in Morocco se sont succédés sur le ring pour convaincre… avec brio car elles sont innovantes, matures en terme de développement et présentent une réelle valeur ajoutée avec une offre opérationnelle.

Les 12 autres startups marocaines sélectionnées pour participer à cette rencontre, AbWeb, Caronae Systems, DBM Maroc, Dial Technologies, Freterium, IOO (Intelligence Of Objects), Kourtim, Kwiks, Linkommunity, MarKoub.ma (Solyluna Sarl), NoBoxLab et Oh My Lead, n’ont pas été en reste puisqu’elles ont eu l’occasion de pitcher lors de « speed meetings» en « one to one » avec 12 investisseurs venus les rencontrer.

La Tech marocaine à la conquête de Versailles

Après ce premier round de présentations pour convaincre et fédérer autour de l’expertise et l’innovation marocaine, la délégation de startups, qui ont été sélectionnées par l’ADD sur la base de leur force de proposition digitale à forte valeur ajoutée dans les domaines de la GreenTech, HealtTech, EdTech, TransporTech, ou en particulier dans la technologie IA (Intelligence Artificielle), se sont rendues au pavillon Maroc du Salon VivaTech qui a établi ses quartiers au parc des expositions de la Porte de Versailles du 16 au 18 mai 2019.

Pavillon Maroc VivaTech

“Le Maroc présente aujourd’hui un potentiel désormais indéniable et une expertise prouvée dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, que nous souhaitons aujourd’hui valoriser et promouvoir à l’occasion du salon Viva Technologies”, explique Sidi Mohammed Drissi Melyani, DG de l’ADD. Et d’ajouter : « Notre pays s’inscrit aujourd’hui dans une dynamique de transformation digitale sans précédent. Notre rôle consiste, dans ce contexte, à accompagner les différents acteurs et intervenants dans la transformation digitale de notre pays dans le cadre d’une approche participative et intégrée. Nous sommes déterminés à soutenir toutes les startups innovantes en assurant à la fois le développement d’un environnement propice et en les accompagnant dans leur rayonnement à l’échelle nationale, régionale et internationale».

MHE fier de nos startups nationales

Le Ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce, et de l’économie numérique Moulay Hafid Elalamy a fait le déplacement à Paris pour encourager les startups marocaines et les soutenir dans leurs efforts.

Il a tenu à les féliciter: «Bravo pour ce que vous faites (…) Vous constituez une de nos fiertés nationales lorsqu’on voit comment vous avez intégré ce domaine là et comment vous avez excellé » et a rappelé que l’écosystème digital marocain est bien avancé sur plusieurs plans, notamment au niveau de la formation. “Notre ambition est d’organiser une plateforme panafricaine des technologies au Maroc”, a-t’il précisé.

Dans une déclaration à la presse, le ministre a relevé la qualité de participation marocaine au salon de l’Innovation Vivatech et déclaré qu’à l’avenir: “ce que vous avez vu comme échantillon en termes de startups ici doit être démultiplié et accompagné fortement”, notamment en termes de formation. Le ministre a en effet constaté en faisant le tour de l’ensemble des startupeurs qu’il y a un besoin d’accompagnement qui n’est pas nécessairement que financier mais que ce n’est qu’un sous-ensemble de l’accompagnement nécessaire pour qu’un startupeur puisse réussir.

Toute la dream team a pris la pause à l’occasion avec le ministre, motivée et le poing levé en signe de “team power”.

Outre la visite du pavillon marocain que Moulay Hafid Elalamy a effectuée en compagnie de Chakib Benmoussa, Ambassadeur du Maroc en France, et de Sidi Mohammed Drissi Melyani, Directeur de l’Agence du Digital, le ministre a enchaîné, tout au long de la journée, des entretiens avec des responsables français et africains.

Le ministre a notamment reçu, au pavillon marocain de Vivatech, le Président sénégalais Macky Sall puis le Secrétaire d’Etat français chargé du Numérique, Cédric O, avec qui il s’est justement entretenu sur les perspectives de partenariat bilatéral en termes de formation.

Accueil par Moulay Hafid Elalamy de Son Excellence le Président de la République du Sénégal, M. Macky Sall, au Pavillon marocain au Salon VivaTech
Accueil par Moulay Hafid Elalamy de Son Excellence le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, au Pavillon marocain au Salon VivaTech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here