Agriculture oasienne : Signature de 61 conventions relatives à son adaptation aux changements climatiques

1591

Afin d’adapter l’agriculture oasienne aux changements climatiques dans la région de Drâa-Tafilalet, 61 conventions d’appui aux projets et initiatives locales ont été scellées, pour montant de plus 23 millions de dirhams, le 17 décembre 2022 à Errachidia.

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a présidé la cérémonie de signature de 61 conventions liées à l’adaptation de l’agriculture oasienne aux changements climatiques, dans la région de Drâa-Tafilalet. L’objectif à travers ces conventions est de sécuriser, développer et rendre plus résilientes les activités agricoles aux changements climatiques. Ces activités s’étalent sur une superficie de 5 000 hectares dans les oasis à l’aval du barrage Kaddoussa. Selon le ministère, cette signature intervient dans le cadre du Programme du développement de l’irrigation et d’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques (PDIAA-CC) à l’aval du barrage Kaddoussa co-financé par l’Agence Française de Développement (AFD), Green Climate Fund et l’État.

« D’un montant global de 23,65 millions de dirhams (MDH), avec une contribution des bénéficiaires de 3,65 MDH, les projets ont été sélectionnés à travers un appel à projets qui a pris en considération les dimensions de durabilité du projet, son employabilité, son impact sur l’environnement, tout en favorisant les initiatives des femmes et des jeunes ruraux. » a déclaré le ministère. Il s’agit d’une action qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green, visant l’instauration d’une agriculture résiliente et éco-efficiente, l’amélioration des conditions de vie et d’établissement en milieu rural, ainsi que la création d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes. Ces projets, qui ciblent 1 700 personnes dont 21% de femmes, permettront la création de 190 emplois permanents et plus de 270 emplois saisonniers.

De manière détaillée, les 61 projets sélectionnés sont conduits par 30 coopératives agricoles, 18 associations, 7 coopératives de services, 3 fondations, 2 associations des Usagers Eaux Agricoles (AUEA) et un Groupement d’intérêt économique des dattes. Leurs natures se présentent comme suit 24 projets sur l’agriculture, 16 liés à l’employabilité des jeunes, 13 sur l’amélioration des conditions de vie (Éducation et Divertissement), et 8 dans le domaine du tourisme et de l’artisanat, en synergie avec les activités agricoles. En dehors du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, le Wali de la Région Draa-Tafilalet et Gouverneur de la Province d’Errachidia et le président du Conseil Régional étaient également présents à la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here