Cilmate Chance: une nouvelle chance pour le climat !

0
294

C’est à Agadir que s’est ouverte, ce lundi 11 septembre, la deuxième édition du Sommet Climate Chance, le rendez-vous le plus important des acteurs non-étatiques du climat pré COP23.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohamed VI et co-organisé conjointement par le Conseil Régional Souss Massa et l’association Climate Chance, ce Sommet a réuni toutes les composantes de la communauté internationale du climat, avec 400 intervenants et plus de 5000 participants venant de 80 pays à travers le monde.

La plénière d’ouverture, placée sous le thème « 2 ans après l’accord de Paris : où en est-on de sa mise en œuvre ? », a permis de répertorier les actions mises en œuvre depuis la signature de l’accord et d’en dresser le bilan. Cette séance a été marquée par de fortes interventions. Ainsi le Président du Conseil Régional Souss Massa, Brahim Hafidi, a affirmé lors de la séance inaugurale: « J’espère qu’il sera une occasion pour booster l’engagement des acteurs non gouvernementaux marocains et africains dans la dynamique internationale de lutte contre le dérèglement climatique.

Ronan Dantec, Sénateur et Président de l’Association Climate Chance, a quant à lui affirmé que « Face à l’urgence climatique, nous n’avons déjà plus le temps de la colère, nous n’avons que le temps de la coopération ».  Alors que Salaheddine Mezouar, Président de la COP 22, a rappelé pour sa part que « La cause climatique est la seule cause noble qui concerne toute l’humanité dans son ensemble et Climate Chance offre la possibilité aux acteurs non étatiques de se rassembler. »

Cette séance a également accueilli, à côté des représentants de tous les groupes majeurs non-étatiques, Deo Saran, Ambassadeur Climat des îles Fidji, État organisateur de la COP23, Brigitte Collet, Ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique de la France, Hakima El Haité, Championne de Haut Niveau pour le Climat et Matt Rodriquez, Secrétaire d’état à la protection environnementale.

Le Sommet Climate Chance s’est poursuivi avec une journée consacrée aux élus, plaçant l’Afrique au cœur de ses débats. La 2ème journée de ce sommet mondial a été marquée par la déclaration des élus locaux et régionaux d’Afrique, soutenus par leurs confrères d’Europe et du monde entier, afin de renforcer leur engagement pour la lutte contre les changements climatiques. La plénière principale sur « Les villes Africaines face aux défis climatiques » a connu la participation de chercheurs spécialistes des villes africaines et du climat, d’élus locaux venus de toute l’Afrique, d’ONG actives sur le continent, ainsi que d’opérateurs économiques.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE