4ème édition d’Industry Meeting Days : Huawei, un acteur déterminant aux projets phares du Maroc

1876

La firme technologique chinoise, de classe mondiale, Huawei faisait partie des panélistes de la 4ème édition de la grand-messe de l’industrie marocaine, Industry Meeting Days, qui s’est déroulée, à Tanger, le 1er avril 2022. Intervenant lors du 2ème panel, dont le thème était « La souveraineté industrielle au service de l’investissement, l’emploi, le territoire et l’innovation », l’entreprise, à travers Chakib Achour, Chief Strategy Officer and Huawei ICT AMBASSADOR, a partagé son regard sur la digitalisation au Maroc ainsi que son apport au développement de l’écosystème numérique marocain. Par ailleurs, le géant chinois a expliqué l’importance du cloud dans la quête de souveraineté digitale pour un pays. Notons que le panel était constitué de 2 rounds. Huawei est intervenue dans le round 1 qui s’est déroulé autour de la thématique « La souveraineté numérique catalyseur de développement industriel ». Chakib Achour, nous en dit un peu plus à travers cette interview. 

Industrie Du Maroc Magazine : En tant qu’acteur majeur de l’industrie téléphonique mondiale, quel regard portez-vous sur la digitalisation au Maroc ?

Huawei : Le regard que nous portons sur la digitalisation au Maroc est un regard évolutif. Pour rappel, lors de la période de pandémie, l’usage de réseau a augmenté de plus de 30% au Maroc, ce qui a impacté la qualité de celui-ci. Face à cela, avec nos partenaires, nous avons effectué un travail intensif afin de mieux gérer la montée de trafic réseaux et maintenir la QoS (No touch Delivery).

Après cela d’autres actions ont suivi, telles que la mise en place des solutions de visioconférence à la primature pour la continuité immédiate des activités gouvernementales, l’expérience pilote au CHU de Casablanca sur l’usage de l’Intelligence Artificielle (IA) comme assistant au diagnostic de la Covid-19. À celles-ci s’ajoutent la réflexion sur le développement de « télémédecine » avec l’hôpital Cheikh Khalifa, CHU Casablanca et l’Université Mohammed VI ainsi que l’intensification du Programme Huawei ICT Academy via le Programme Morocco Go Digital.

Pour mesurer la maturité digitale au Maroc, il va falloir tenir compte du concept de Global Connectivity Index (GCI). C’est un concept basé sur 3 éléments, à savoir All Things Sensing (technologie qui détecte les mouvements du sens et fait correspondre ceux-ci à des signaux numériques), All Things Connected (alimenter l’IA grâce à la data) et All Things Intelligent (usage de la Big data et de l’IA pour alimenter de nouvelles applications). Ainsi, le GCI fournit une évaluation complète et objective de la maturité d’un pays, d’un point de vue national et commercial. Il évalue également l’état actuel, les tendances futures et les défis associés à la transformation numérique. Ce n’est pas tout, le concept quantifie aussi la valeur que la connectivité génère pour la transformation d’un pays en économie numérique et sert de référence aux décideurs politiques régionaux et nationaux.

Comment Huawei contribue-t-elle au développement de l’écosystème numérique au Maroc, notamment, dans le secteur industriel ?

Cela fait 20 ans que nous sommes au Maroc et nous avons participé à tous les projets phares du Royaume. Comme exemple de contribution au développement de l’écosystème numérique, on peut citer l’ICT Academy, qui est un Programme qui forme des talents marocains, en partenariat avec le gouvernement marocain et quasi-totalité des universités marocaines. En termes de chiffres, nous formons 7 000 talents par an. Il y a aussi le Programme SPARK qui sera bientôt lancé pour le développement de l’écosystème et des startups marocaines. Nous profitons d’Industry Meeting Days pour partager ce scoop. Huawei SPARK est un programme global de soutien aux startups mondiales, initié par Huawei Cloud. L’objectif est d’aider et accélérer la croissance des nouvelles entreprises et suivre leur évolution. De manière pratique, le programme contribuera au développement de l’écosystème digital marocain, en permettant aux startups une évolution internationale, grâce aux ressources de Huawei Cloud et d’IA que l’entreprise mettra à leur disposition. SPARK est soutenu par le leadership technologique et innovant de la société ainsi que par des partenaires, des incubateurs, des fonds de capital-risque (VCs), des gouvernements, etc.

Une fois qu’une startup est admise au niveau de SPARK, elle entre dans un programme d’accélération de 4 à 6 mois, qui vient avec trois types de support supplémentaires, à savoir Go to market Support, Mentoring et Networking, Formation et Internalisation.

Sur le même sujet : Télécoms, bon cru pour Huawei en 2021

Le soutien à la mise sur le marché consiste à améliorer la notoriété de la marque, à élargir le réseau et permettre un accès à de nouveau marché. Par exemple, nous inviterons nos startups à participer notre événement mondial annuel, Huawei Connect, qui se tient à Shanghaï. Elles prennent part également à nos événements régionaux, avec possibilité d’exposition médiatique régionale et mondiale, suivie d’interviews ainsi que d’articles sur les médias (niveau 1, niveau 2). Des événements de réseautage sont régulièrement organisés, afin d’offrir une plateforme de partage de leadership avec des entreprises de capital-risque.

La suite à lire dans le prochain Magazine à paraitre début mai… 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here