Développement durable : l’OCP a présenté son ambitieux programme d’investissement vert devant Sa Majesté

2625

C’est un ambitieux programme d’investissement vert de 130 milliards de dirhams sur la période 2023-2027, en vue de la réalisation d’un taux d’intégration locale de 70%, l’accompagnement de 600 entreprises industrielles marocaines et la création de 25000 emplois directs et indirects, que le groupe OCP a présenté ce samedi, devant Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.

Mostafa Terrab, le Président Directeur Général du groupe OCP a exposé ce 3 décembre, les grandes lignes du nouveau programme d’investissement vert, au Palais Royal de Rabat. La signature du protocole d’accord entre le gouvernement et le groupe OCP relatif à ce programme allant de 2023-2027, a été présidée par SM le Roi Mohammed VI.

Le PDG du Groupe indique « ce nouveau programme d’investissement vert de l’OCP prévoit un investissement global de l’ordre de 130 milliards de dirhams sur la période 2023-2027, s’articulant autour de l’accroissement des capacités de production d’engrais tout en s’engageant à atteindre la neutralité carbone avant 2040, en faisant levier sur le gisement unique d’énergies renouvelables ainsi que sur les avancées du Royaume dans ce domaine sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste ».

Aussi, « en investissant dans le solaire et l’éolien, le groupe projette d’alimenter l’ensemble de son outil industriel en énergie verte d’ici 2027. Cette énergie décarbonée alimentera les nouvelles capacités de dessalement d’eau de mer afin de répondre aussi bien aux besoins du groupe qu’à l’alimentation en eau potable et d’irrigation des zones riveraines des sites OCP », a dit monsieur Terrab.

Cet investissement servira au groupe, premier importateur mondial d’ammoniaque, de s’affranchir à terme de ces importations en investissant également dans la filière énergies renouvelables – hydrogène vert – ammoniaque vert, lui permettant d’entrer en force dans le marché des engrais verts et des solutions de fertilisation adaptés aux besoins spécifiques des différents sols et cultures.

« Cette ambition sera soutenue par des programmes d’appui aux PMEs industrielles, ainsi que celles des secteurs de l’énergie et de l’agriculture, favorisant l’émergence d’un écosystème national innovant et la création de nouvelles opportunités d’emplois et d’insertion professionnelle pour les jeunes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here