Santé- Premier Congrès Africain de Pathologie Aviaire à Marrakech

1401

L’Association marocaine de pathologie aviaire (AMPA), organise le Premier Congrès Africain de Pathologie Aviaire (First WVPA-Africa Meeting 2022), en collaboration avec l’Association Vétérinaire Avicole Mondiale (WVPA) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du 23 au 25 Juin 2022 à Marrakech.

La grippe aviaire est une menace sérieuse à la production et au commerce de l’aviculture. A l’initiative de l’Association marocaine de pathologie aviaire (AMPA), le Congrès africain de pathologie aviaire, First WVPA Africa Meeting 2022, premier du genre sur le continent, est prévu pendant 3 jours, du 23 au 25 Juin 2022, dans la cité ocre de Marrakech. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu Le Glorifie, il est organisé en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts. Coïncidant avec le 25ème anniversaire de l’AMPA, la rencontre de Marrakech aura pour thème « L’influenza aviaire – une menace pour la production avicole et les échanges commerciaux en Afrique ». Des aspects, allant de la prévention à la sécurité sanitaire des produits avicoles, en passant par la biosécurité ou encore la production, seront abordés.

Un succès avant l’heure

Pour les pays africains, ce sera l’occasion de développer des stratégies communes de lutte contre les maladies infectieuses à impact économique et zoonotique et de renforcer la collaboration entre les différentes universités et structures africaines de recherche dans ce secteur. Au Maroc, qui dispose des outils nécessaires pour jouer un rôle notable dans le développement agricole, dans le sillage de l’initiative de l’adaptation de l’agriculture africaine (AAA initiative), et de l’aviculture en particulier, c’est une bonne occasion pour consolider l’engagement du Maroc, envers les pays africains.

Déjà, il ressort dans un document qui nous est parvenu, un succès avant l’heure. En effet, plus de 600 participants, venant de 40 pays d’Afrique, du Moyen Orient, d’Europe et d’Asie, représentant des institutions et laboratoires pharmaceutiques, aborderont le thème du congrès tout en prenant en compte les données du contexte actuel, notamment les difficultés d’approvisionnement des marchés et la flambée des prix des matières premières à l’échelle planétaire. Aussi, parmi les délégations, de nombreux chercheurs jouissant d’une notoriété internationale et des spécialistes marocains répondront présents à l’animation scientifique de la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here