Sourcing : Label’Vie mise sur le « Made in Morocco » à 80%

1342

Dans un monde en perpétuel développement, le sourcing local s’impose aujourd’hui comme une arme de positionnement. Et le Maroc qui a bien inculqué cette notion ne compte pas s’en priver. Après Marjane, le groupe Label’Vie (LBV) a décidé de miser sur le « Made in Morocco » en élevant le taux du sourcing local.

Ce 27 décembre à Rabat, le Label’Vie s’est engagé à développer le sourcing local, au travers d’une signature de partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Signé par le ministre Ryad Mezzour, et le président du Conseil d’Administration du groupe Label’Vie (LBV), Zouhair Bennani, cette convention permettra de satisfaire les besoins du marché local à travers un processus continu de substitution aux importations, visant à développer les produits locaux et la promotion de la fabrication locale.

Ainsi, LBV portera le taux de son sourcing Maroc en produits de marque de distributeur (MDD) à 80 % pour les produits finis textiles, agro-alimentaires, produits de grande consommation et produits plastiques et triplera ses exportations en produits « Made in Maroc » vers l’international, notamment l’Afrique et l’Europe.

Selon le ministre « le développement du sourcing auprès des industriels locaux s’inscrit aux priorités du gouvernement, qui a pour socle les Hautes Orientations Royales, visant notamment à mettre en œuvre le Nouveau Modèle de Développement ». Ce développement répond également « à la volonté nationale de promouvoir une production locale compétitive dans la perspective du renforcement de la souveraineté industrielle et commerciale de notre pays », a souligné Ryad Mezzour.

Sur le même sujet ==> Sourcing local : en sept mois, Marjane gagne son pari

Pour le PCA de LBV Zouhair Bennani « En tant qu’acteur économiquement et socialement responsable, le Groupe Label’Vie confirme, à travers ce partenariat public-privé, son ancrage dans l’écosystème national pour soutenir la relance des secteurs de production et consolider leur capacité d’investissement et de création de l’emploi ».

Par la même occasion, le Groupe LBV en coordination avec l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH), la Fédération Nationale de l’Agroalimentaire (FENAGRI) et la Fédération marocaine de plasturgie (FMP), s’engage à adapter sa politique commerciale pour l’accompagnement et le référencement des industriels nationaux. D’ailleurs, un plan annuel de sourcing local auprès des opérateurs locaux des secteurs cibles sera mis en place avec les spécifications techniques demandées et les quantités ciblées.

Ladite convention est aussi de nature à réduire la dépendance aux importations et à assurer la montée en compétitivité de l’offre « Made in Maroc », dans la perspective de permettre au secteur du commerce d’atteindre son plein potentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here