Technologie : le cloud favorise l’environnement entrepreneurial pour l’économie

1563

Nul doute que la reprise économique sera portée par le succès de nos start-up et de nos petites entreprises. En effet, au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), on estime que les Petites et Moyennes Entreprises (PME) représentent 90 % du tissu entrepreneurial, ce qui démontre leur poids économique.

La leçon que nous tirons de la pandémie est celle que le renforcement de la résilience est essentiel pour assurer la continuité des activités sur un marché en constante évolution dans lequel de nombreuses PME opèrent avec des budgets plus limités. La résilience requise se trouve dans la transformation numérique, permettant aux entreprises de rationaliser leurs opérations et d’évoluer pour mieux répondre aux besoins actuels, tout en développant l’agilité qui permettra de faire face aux changements futurs.

La transformation pour les PME consiste autant à adopter une nouvelle technologie qu’à accélérer cette adoption. Cela va encore plus loin : la transformation doit également favoriser la capacité d’une entreprise à développer sa propre capacité numérique. Le changement est là, et dans le paysage de « cette nouvelle normalité », l’innovation est la devise qui distinguera les entreprises. C’est pourquoi il est si important de créer un environnement entrepreneurial propice à l’innovation.

Dans la quête de résilience des PME, l’adoption du cloud est une première étape essentielle de leur parcours de transformation numérique. Au-delà de cette première étape, la gestion d’une activité dans le cloud sur le long terme est également le meilleur pari pour des opérations pérennes dans une économie numérique mondialisée Cette économie sera tirée par les dernières technologies de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage automatique (AA) à l’Internet des objets (IoT), qui utilisent le cloud comme plate-forme. Comme l’indique la Fondation des technologies de l’information et de l’innovation « le cloud computing fait partie intégrante des nouveaux développements commerciaux axés sur les technologies de l’information », qui, en eux-mêmes, stimuleront l’économie en apportant de nouvelles solutions aux problèmes existants.

L’importance du cloud pour permettre une nouvelle manière de gérer une activité et de la développer ne peut pas être sous-estimée, et des enquêtes récentes démontrent la capacité de la technologie à répondre à ce besoin. Le rapport L’avenir de la résilience des entreprises publié par Microsoft en 2020, indique que l’investissement dans les dernières technologies (qui inclut le cloud computing) entraîne une productivité de la main-d’œuvre de 20 à 30 % plus élevée et une vitesse de mise sur le marché 40 à 50 % plus rapide, parmi certains des avantages. Investir dans une telle technologie de manière préventive, plutôt que réactive (comme ce fut le cas pour de nombreuses PME pendant la pandémie), offre également des rendements 50 % supérieurs, accélérant la transformation numérique de 14 %, selon le rapport. Les économies étant sorties de la phase de réponse initiale aux changements du marché provoqués par la pandémie, le moment est venu d’adopter des solutions proactives pour créer les entreprises durables de l’avenir.

De toute évidence, pour les PME qui adoptent la migration vers le cloud, les avantages sont nombreux : une productivité améliorée, une mise sur le marché plus rapide et un retour sur investissement plus élevé. La puissance de la technologie du cloud réside dans le fait qu’elle supprime les obstacles potentiels à l’établissement et à la croissance d’une PME. Ces obstacles comprennent le coût élevé de l’infrastructure informatique, l’accès aux nouvelles technologies, ainsi que la difficulté et l’investissement nécessaires pour diversifier les activités afin d’atteindre un public plus large.

Selon un Rapport de Deloitte, 93 % des entreprises interrogées dans le monde se sont appuyées sur le cloud pour répondre à tout ou une partie de leurs besoins en IA. Ce n’est qu’une illustration de la façon dont le cloud permet l’innovation, car il rend accessibles les nouvelles technologies qui créeront de nouvelles solutions, augmentant ainsi les opportunités de diversification d’une entreprise. Permettre une mise sur le marché plus rapide crée également un espace pour l’épanouissement d’une pensée innovante, sans les contraintes de temps d’un test raté pesant sur la productivité de l’entreprise.

La fluctuation de la demande sur un marché en constante évolution exerce une pression sur les ressources limitées d’une PME. Pour les petites entreprises, la possibilité d’augmenter ou de réduire rapidement et facilement les services informatiques est une fonctionnalité économique du cloud qui permet l’agilité. La nécessité d’investir massivement dans l’infrastructure informatique sur site, ainsi que d’embaucher du personnel expérimenté pour gérer ces nouvelles demandes informatiques, est supprimée et remplacée par une opération basée sur le cloud, permettant un démarrage plus facile et une croissance continue avec des budgets canalisés vers d’autres parties de l’activité. En fait, 70% des PME interrogées ont déclaré avoir été en mesure de réinvestir les économies réalisées grâce à la migration vers le cloud dans leur entreprise, 82 % d’entre elles ayant signalé une réduction des coûts de l’entreprise après leur migration.

Le besoin constant d’investir dans des mises à niveau du système, pour garantir que les systèmes de sécurité disposent des dernières versions, par exemple, sont des coûts supplémentaires optimisés par une PME qui a migré vers le cloud, où les mises à jour sont automatiquement effectuées par le fournisseur de cloud. Les mises à jour continues offrent une tranquillité d’esprit du point de vue de la sécurité, tout comme la sauvegarde automatisée des données. La récupération des données, si elle est nécessaire, à partir du cloud par opposition à un système sur site est plus rapide, indique Columbus Global, ce qui signifie aussi moins de temps d’arrêt de l’entreprise.

Selon le Rapport sur l’état du cloud Flexera 2020. Les PME sont parfaitement prêtes pour des transitions plus faciles, ce qui sous-tend la récente croissance des dépenses liées au cloud.

La technologie basée sur le cloud jouera un rôle essentiel pour permettre une reprise économique inclusive, les PME étant capables d’innover beaucoup plus rapidement et de manière plus sécurisée à un coût beaucoup plus bas. C’est l’environnement favorable que nous devrions entretenir pour les PME et les nouvelles start-ups si nos économies veulent réussir à rebondir après la pandémie.

De Salima Amira – Directrice Générale, Microsoft Maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here