Trois projets primés au Hackathon Water 2019

0
1278
Trois projets primés au Hackathon Water 2019

ECOLOGIE – Trois projets ont été récompensés dans le cadre du premier « Hackathon Water », tenu récemment à Marrakech, sur le thème « Trop d’eau, Trop peu d’eau ! », en se basant sur une série de critères, notamment le degré d’innovation, la rapidité d’implémentation et le degré d’Impact.

Le premier prix a été remporté par IRRIJAR « Diffuseur en terre cuite-Utilisation efficiente de l’eau », tandis que le deuxième prix est revenu à MORYWAT « Moroccan Youth for Water- Move-Step ». Quant au 3e prix, il a été attribué à WUDU « Save Water. Do it Better », alors que le coup de coeur de cette édition 2019 a été décroché par SMART POMMEAU « Réduire la consommation des ménages ».

Les heureux lauréats vont bénéficier de l’accompagnement et de l’expertise d’Emerging Business Factory, initiatrice de cette manifestation, de sa Fondation, et de ses partenaires pour la finalisation de leurs projets.

La cérémonie de clôture de cet événement, organisé au Musée Mohammed VI pour la Civilisation de l’Eau au Maroc-AMAN, a été marquée par la présence du Wali de la Région de Marrakech-Safi, du Président du conseil de la région, du Maire de Marrakech, ainsi que des représentants de plusieurs institutions et établissements.

Organisé en partenariat avec la Coopération Internationale Allemande pour le Développement (GIZ), la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), le Conseil de la région de Marrakech-Safi et le Conseil Communal de Marrakech, le « Hackathon Water 2019 » visait à rassembler des acteurs de la technologie et de l’innovation autour de l’utilisation du digital pour concevoir collectivement des solutions novatrices à la problématique du stress hydrique.

Cette initiative, ouverte notamment aux ingénieurs, designers, développeurs, entrepreneurs et aux startups, s’inscrit dans le cadre du projet du Plan national de l’Eau en vue d’éviter au pays des problèmes liés à la pénurie de l’eau potable et d’irrigation d’ici 2050. Elle s’assigne également pour objectif de faire de l’utilisation de l’eau dans la région un mode de consommation durable et éco-responsable.

Il s’agit ainsi d’un challenge à développer sur trois environnements distincts : l’Agriculture (70% de la consommation mondiale), l’Industrie (22%), et la consommation Domestique (8%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here