Le GNL va turbiner

0
1949

Dans le mix énergétique durable du Maroc, le Gaz Naturel occupe une place prépondérante dans la structure future. Cette énergie fossile constitue en effet la base d’une part importante des mesures d’atténuation des émissions de Gaz à effet de serre dans les projets programmés par le Maroc dans son programme de lutte contre le changement climatique. Aussi, les projections retenues dans les initiatives marocaines prévoient l’extension des capacités des Centrales à cycle combiné de 836 actuellement à 4 750 MW à l’horizon 2030, utilisant principalement du Gaz Naturel liquéfié (GNL). Les centrales utilisant cette technologie nécessiteront un investissement de 3,7 milliards de dollars. L’importation et distribution du gaz naturel dans les principales villes industrielles du Royaume est également l’un des leviers d’atténuation retenus, alors que les premières phases du Plan national GNL ont démarré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here