Heetch veut remplacer Uber au Maroc

0
2487

250 chauffeurs abonnés et des milliers de trajets ont été réalisés à Casablanca après une semaine de son lancement officiel.

Quelques jours seulement après l’annonce officielle d’Uber de suspendre ses activités au Maroc, l’application mobile Heetch Maroc affiche clairement son ambition de conquérir le marché d’intermédiaire entre passagers et Taxis. Elle vient, en effet, de dresser son premier bilan. A terme, 250 chauffeurs sont abonnés à l’application, et des milliers de trajets ont été réalisés au niveau de Casablanca après une semaine de son lancement officiel, lit-on dans son communiqué.

Contrairement à l’application américaine Uber qui ne bénéficiait pas d’un cadre de réglementation claire, la start-up française avait été lancée au Maroc dans la capitale économique en format beta, suite à la signature d’un partenariat avec le syndicat national des chauffeurs de taxis (UMT) et le comité national de coordination regroupant 19 centrales syndicales et associations. Les tarifs sont identiques à ceux pratiqués, majorés de 10 DH. En janvier dernier, la société française avait levé 16,5 millions d’euros afin notamment d’accélérer son développement à l’international. Aujourd’hui, Heetch Maroc entend se déployer dans l’ensemble des grandes villes marocaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here