L’Ecole Centrale Casablanca tient un colloque sur l’Industrie 4.0 et la transformation numérique

0
890

Fidèle à son ambition d’accompagner le plan d’accélération industrielle du Maroc, et confirmant son positionnement à la pointe du« thought leadership » autour des grands défis du XXIème siècle, l’Ecole Centrale Casablanca a organisé ce mercredi 17 octobre une rencontre de haut niveau sous le thème «Transformation Numérique des Entreprises et Industrie 4.0 ».

L’objectif de cet événement est de mettre en lumière les défis auxquels sont confrontées les entreprises à l’aune de la quatrième révolution industrielle, et particulièrement les méthodes et concepts de l’usine 4.0. Cette journée a connu la participation de grands spécialistes et experts internationaux de la question.

Il faut dire qu’au Maroc, l’industrie 4.0 est le point de convergence de deux grands plans stratégiques lancés par l’Etat. Le Plan d’Accélération Industrielle mis en place par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique a introduit une approche nouvelle fondée sur la mise en place d’écosystèmes industriels. En parallèle, le Plan Maroc Digital 2020 permettra d’accélérer la transformation numérique de l’économie nationale et offrira aux entreprises l’infrastructure et les outils nécessaires pour tirer pleinement parti de la digitalisation.

Dans ce contexte, appréhender la transformation du modèle industriel nécessite une
compréhension pointue des enjeux, aussi bien sur le plan macro-économique qu’à l’échelle des entreprises elles-mêmes.

Ainsi, à travers une série de conférences et de témoignages professionnels, sur des thématiques pointues telles que « L’apprentissage automatique, prédiction et big data », « De l’aide à la décision au big data, comment le pan analytique de l’informatique d’entreprise a évolué en 40 ans » , « L’identification des risques, opportunités et facteurs critiques de succès de l’industrie 4.0 pour la performance industrielle des PME », les différentes tables rondes ont tentés d’apporter des éléments de réponses aux questions qui émergent de la complexité d’un nouveau modèle industriel aux multiples facettes.

Car si l’industrie 4.0 représente une réelle opportunité pour un pays comme le Maroc, qui bénéficie d’atouts certains pour bien négocier ce tournant stratégique, elle représente également un réel défi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here