L’équipementier chinois Nexteer Automotive inaugure à Kénitra sa 1ère usine en Afrique

0
487
Nexteer Automotive

AUTOMOBILE – Le géant chinois Nexteer Automotive, équipementier mondial spécialisé dans la fabrication de systèmes de direction et de transmission automobile, a inauguré le 26 juin 2019 à Kénitra son premier site de production en Afrique, pour un investissement de plus de 35 millions de dollars.

Le coup d’envoi de l’inauguration de l’usine de Nexteer Automotive à Kénitra a été donné par le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Alami et le vice-président de Nexteer Automative, Hervé Boyer, en présence du secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, Mohamed Rherras, du gouverneur de la province de Kénitra, Fouad M’hamdi, et de plusieurs responsables du groupe.

10.000 m² et 500 recrutements 

D’une superficie de 10.000 m², l’usine prévoyant de recruter 500 collaborateurs dans l’Atlantic Free Zone (AFZ) de Kénitra, va notamment assurer la production de systèmes de direction assistée sur pignon (SPES pour Single Pinion-assist Electric power Steering). Elle devra se positionner comme la première usine pour la firme chinoise au niveau du continent africain et la 25ème à l’échelle mondiale.

Elle aura en effet pour principale mission la fabrication des systèmes de direction électrique assistée (EPS) ainsi que des systèmes de transmission destinés aux groupes Fiat Chrysler Automobiles ( FCA), PSA et Renault-Nissan-Mitsubishi.

S’exprimant à cette occasion, M. Alami a souligné que l’implantation de ce groupe au Maroc est à la fois importante et stratégique, au vu de la technologie automobile de pointe générée par Nexteer Automative qui exporte 80% de sa production à l’international.

L’usine fera l’objet de travaux d’extension prochainement à la faveur d’une augmentation de sa production dans le Royaume, a indiqué le ministre, notant que le Royaume ne ménagera aucun effort pour appuyer non seulement la firme chinoise mais l’ensemble des groupes internationaux souhaitant s’y implanter.

“A travers cette nouvelle implantation, le Royaume localise un nouveau métier à fort contenu technologique contribuant fortement à l’intégration poussée de la chaine de valeur et à la montée en gamme de la filière automobile”, a relevé M. Alami pour qui “l’attractivité et la compétitivité de la plateforme automobile se voit renforcée par des projets industriels menés par des équipementiers de renom tels que Nexteer”.

Pour sa part, le vice-président de Nexteer Automative a souligné que le groupe entend honorer son engagement avec l’emploi de plus de 500 employés à l’horizon 2020, saluant les facilités et les mesures d’incitation positives qui lui ont été accordées.

Il s’est dans ce contexte félicité de l’important essor industriel du Royaume comme l’atteste l’installation de plusieurs géants de l’industrie automobile dans l’Atlantic Free Zone (AFZ) de Kénitra, une dynamique qui reflète l’expertise de la main d’œuvre marocaine mais aussi la formation professionnelle dispensée dans le domaine automobile et mécanique.

Rherras a pour part souligné que l’implantation de l’équipementier automobile chinois est une preuve concrète de la reconnaissance par ce groupe de l’expertise professionnelle des jeunes employés marocains, relevant que cette première usine en Afrique témoigne de la bonne formation professionnelle dans le domaine automobile et de l’engagement, le savoir-faire et la responsabilité des jeunes marocains dans ce secteur porteur.

Les équipements fabriqués dans l’usine de Kenitra pour le compte du groupe PSA comprendront des systèmes EPS à pignon simple, des systèmes de direction de qualité supérieure, une spécialité de Nexteer actuellement utilisée dans les véhicules du segment A-C pour des clients tels que BMW et le groupe PSA. Parmi les systèmes de transmission qui seront également produits dans cette usine, Nexteer fabriquera des demi-arbres pour les nouvelles générations de certains des modèles les plus vendus de FCA, de PSA et de Renault-Nissan-Mitsubishi.

La construction de l’usine de Nexteer à Kénitra a débuté au premier trimestre 2018 et a duré neuf mois. Elle est actuellement en cours d’équipement en machines, en préparation au lancement de la production, prévue en septembre 2019.

Cette implantation au Maroc intervient après la conclusion en juillet 2017 d’un mémorandum d’entente entre le gouvernement et Nexteer. Depuis, l’équipementier a créé le siège de sa filiale marocaine et l’a dotée d’un capital de près de 7,7 millions d’euros.

Son effectif global dépasse les 13.000 salariés à travers le monde. L’entreprise accompagne plus de 50 clients dans toutes les grandes régions du monde où elle possède 24 usines, 3 centres techniques et 14 centres de service clientèle. Tous ces sites sont situés dans des zones stratégiques en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud. Les partenaires de Nexteer Automotive sont des géants de l’automobile comme Chrysler, PSA, Toyota et VW, ainsi que des constructeurs automobiles indiens et chinois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here