Les capacités du Maroc à faire face au coronavirus mises en exergue par un magazine français

2
6662

Le magazine hebdomadaire français «Valeurs Actuelles» a mis en exergue vendredi les capacités du Maroc dans sa lutte contre le nouveau coronavirus. Dans une analyse signée Antoine Colonna, rédacteur en chef des pages internationales, le magazine revient sur les principales mesures d’anticipation mises en place par le Maroc face à l’épidémie du coronavirus.

«En matière de lutte contre le Covid-19, le Maroc a fait preuve de deux qualités dont pourraient s’inspirer la France : d’abord la capacité à produire localement, de quoi subvenir à ses besoins vitaux ; ensuite, celle de mobiliser ses forces vives et de les canaliser dans le but de juguler une menace», souligne «Valeurs Actuelles».

Dès le début de la crise, le Maroc a imposé le confinement et fermé ses frontières, relève le magazine français dans cette analyse publiée sur son site internet sous le titre «Face au Covid-19, le Maroc joue la carte de la souveraineté».

Et d’ajouter que S.M. le Roi Mohammed VI a lancé un fonds spécial de lutte contre le Covid-19 pour pallier les conséquences économiques de la crise, avec l’objectif d’aider les personnes affectées à faire face au chômage ou au risque de faillite.

Dans une nouvelle étape dans la lutte contre l’épidémie, le port du masque est devenu obligatoire depuis le 7 avril dans l’espace public au Maroc, note le magazine.

«Au lieu de s’en remettre à des commandes parfois incertaines à l’étranger (comme l’Allemagne et la France, victimes de retards ou même de vols), l’Etat marocain a mobilisé l’industrie textile locale pour produire 2,5 millions de masques par jour», relève l’auteur de l’analyse.

Le passage à 5 millions de masques par jour est prévu dès la semaine prochaine, souligne-t-il, notant qu’afin de maîtriser toute tentative de spéculation de la part des industriels ou commerçants, le gouvernement a encadré les prix en les fixant à 80 centimes l’unité. C’est le fonds spécial du Covid-19, mis en place, qui compensera la différence auprès des industriels se pliant à cet effort de guerre sanitaire, indique le magazine.

Autre effet positif de l’effort national, les masques ont pu être distribués rapidement et en grands nombres dans les services médicaux, les pharmacies, les commerces de proximité, les supermarchés et les grandes surfaces, grâce à la mobilisation des réseaux logistiques de la grande consommation et notamment de l’industrie, relève encore le magazine.

2 Commentaires

  1. Tout cet effort ébouriffant revient aux instructions du Souverain Mohamed VI que Dieu L’assiste, qui dés le début de « Covid-19 » n’a pas tergiversé ni sur les moyens,ni pour la mobilisation générale de tous les secteurs y compris les militaires.

  2. Certes le Maroc a pris des mesures appropriées pour lutter contre covid19, néanmoins le problème de dépistage est toujours la. Il faut profiter de cette période de confinement pour procéder à un dépistage systématique des personnes fragiles en s’appuyant dans un premier temps sur les bases des données des différentes organismes de sécurité sociales, sans oublier bien entendu les personnes fragiles qui se trouvent exclues de ces organismes. Toutes ses personnes il faut aller les chercher chez eux et ne pas attendre qu’elles se présentent à une structure médicale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here