Maroc-Espagne : Sebta et Melilia, de nouveau ouverts

948

Les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Espagne sont au beau fixe et pour consolider la situation présente, les deux pays ont décidé de rouvrir leurs frontières terrestres ce 17 mai.

Fernando Grande-Marlaska, le ministre de l’Intérieur espagnol, a annoncé ce jeudi que les postes frontières entre le Maroc et l’Espagne ouvriront à compter de mardi prochain 17 mai 2022, à minuit. Cependant, cette ouverture se fera progressivement afin de « garantir la sécurité et la santé publique », a souligné Grande-Marlaska.

Les conditions d’utilisation des postes

De prime abord, les points d’accès Sebta et Melilia seront rouverts uniquement aux citoyens et résidents de l’Union européenne et aux personnes autorisées à circuler dans l’Espace Schengen. Ce n’est à compter du 31 mai, que les citoyens marocains titulaires d’autorisations de travail dans ces villes, avec leurs documents en cours de validité, seront autorisés à utiliser ces postes frontaliers. Toutefois, l’accès des postes frontaliers sera soumis aux exigences sanitaires de la vaccination contre la Covid-19.

Nador et de Tétouan pas concernées

Tandis que le Maroc et l’Espagne sont enfin parvenus à un accord pour la réouverture des frontières, Nador et de Tétouan semblent être les grandes oubliées. Les habitants des deux villes voisines respectives de Melilia et de Sebta, sont exclus de l’accord. Pourtant, jusqu’à l’arrivée de la pandémie, ces villes étaient autorisées à transiter entre les deux pays sans avoir besoin de visa.

Dans ce même contexte, soulignons qu’il n’a pas été précisé ce qui adviendra de la réouverture de la douane commerciale de Melilia, fermée unilatéralement par le Maroc à l’été 2018 et de la création de la douane de Sebta. La mise en place de douanes commerciales dans les deux villes était l’une des revendications du ministère des Affaires étrangères. Toutefois, le ministre espagnol a fait savoir que les négociations entre les deux pays se poursuivront dans les prochaines semaines pour déterminer « les catégories de personnes et de biens qui pourront accéder à Sebta et Melilia par la frontière avec le Maroc ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here