Réactions de Abdelmajid Kaddouri, fraichement élu président de l’AFOM

0
309
Abdelmajid Kaddouri, Président de l'AFOM

FONDERIE – L’Association des Fondeurs du Maroc (AFOM), affiliée à la FIMME, a tenu son assemblée générale élective le 29 octobre 2019 et élu son nouveau Président, Abdelmajid Kaddouri. Réaction à chaud de ce féru de métal qui va représenter les professionnels de la fonderie pour les 3 prochaines années.

IDM : Vous venez juste d’être élu à la tête de l’AFOM, quel est votre ressenti ?

Abdelmajid Kaddouri: Tout d’abord je suis très heureux que les confrères du secteur me fassent confiance, en tant que président, ainsi qu’à monsieur Zahar Karim Benmoussa, élu vice-président, pour défendre le secteur pour les 3 prochaines années.

Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis PDG de la société BMC, une fonderie qui a commencé à produire depuis 2017 à Bouznika dans les non ferreux et monsieur Benmoussa est PDG de la société FAM, qui fait dans les ferreux.

Que représente le secteur de la fonderie pour l’industrie du Maroc ?

Vous savez, j’ai 20 ans d’expérience dans le métal, entre différents métaux où j’ai travaillé, c’est un secteur qui me passionne et c’est surtout un secteur pilier de l’industrie marocaine. Que ce soit par les ferreux ou les non ferreux, le secteur de la fonderie est un moyens d’augmenter le taux d’intégration du secteur automobile et aéronautique de manière substantielle

Quelles sont les missions que vous vous êtes fixées dans les prochains jours ?

Notre mission va être de présenter les opportunités du secteur et nous allons travailler sur les aspects normatifs car nous couvrons une large gamme de produits. Dans les ferreux, il y a les produits de fonte et dans les non ferreux il y a le cuivre, le laiton l’aluminium, les produits sanitaires en cuivre, les produits zamak … C’est donc un grand chantier que nous allons attaquer.

Notre secteur est un secteur green, qui recycle, et donc nous allons également travailler pour intégrer la politique de l’Etat dans la production verte.

Sans oublier bien sûr l’aspect formation dans les chantiers, qui est très important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here