Souveraineté industrielle: les branches alimentaire et pharmaceutique donnent le ton

807

Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce a procédé, ce 09 mars à Rabat, à la signature de 13 conventions d’investissement, à hauteur de 1,73 MMDH, dans les secteurs des industries agroalimentaires et pharmaceutiques. Et ce, dans le cadre de la politique de souveraineté.

Quelque 13 conventions d’investissement ont été signées, ce 09 mars à Rabat, dans les secteurs des industries agro-alimentaire et pharmaceutique, indique un communiqué émanant du ministère de l’Industrie et du Commerce. Ces investissements, qui visent le renforcement de la souveraineté dans ces domaines, devraient mobiliser 1,73 MMDH et générer plus de 1 780 emplois directs. Autour de la table de signature, « les opérateurs industriels des secteurs de l’agroalimentaire et pharmaceutique ». Selon la source, il est attendu de ces investissements un chiffre d’affaires prévisionnel de 2,9 MMDH. Côté emplois, 2 700 autres postes devraient en résulter.

Souveraineté, le ‘Made in Morocco’ se fraie un chemin

Présent à cette cérémonie solennelle, Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du Commerce, a déclaré que « grâce au Leadership de Sa Majesté, le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, le Maroc est en passe de gagner son pari de la relance industrielle ». Soulignant « l’importance du rôle que joue la fabrication locale en tant que vecteur de développement régional, de chaînes de valeurs durables et de l’export, à travers des gammes de produits diversifiés et à forte valeur ajoutée », le ministre s’est dit satisfait que « le ‘Made in Morocco’ se fraie un chemin sûr vers le succès ».

Dans le détail, le secteur agroalimentaire se taille la part du lion avec 10 projets d’un montant d’investissement de plus 1,2 MMDH. Les acteurs promettent 1500 emplois directs et 2400 indirects. Quant au secteur pharmaceutique, ces conventions d’investissement portent sur 3 projets d’un montant de 531,4 millions de dirhams qui permettront de créer 280 emplois directs et 300 indirects.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here