Textile : un nouveau programme pour booster les exportations marocaines

9992

Une agence hollandaise vient de lancer en collaboration avec la faîtière du textile au Maroc, AMITH, un programme qui devrait générer à terme 4 M€ de chiffres d’affaires et 2 800 emplois supplémentaires dans ce secteur d’ici 2026.

Accompagner une trentaine d’opérateurs du textile au MAROC à conquérir de nouvelle part de marché en Europe du nord. Voilà l’ambition du nouveau programme que vient de lancer le Centre néerlandais de promotion des importations (CBI). Coordonné avec l’Association marocaine du textile et de l’habillement (AMITH), ce programme a été présenté aux acteurs du secteur et à la presse au cours d’une conférence de lancement tenue ce jeudi 16 décembre à Casablanca.

5 ans pour booster le secteur

Dénommé « CBI-Morocco Apparel & Textile Program », l’initiative vise à « accompagner sur la période 2021-2026, l’accroissement des exportations marocaines dans le domaine du textile et de l’habillement, et ce d’une manière durable », a fait savoir Mme Juliette Van Iperen, la Responsable de ce programme qui s’est exprimée à distance. A terme, c’est un chiffre d’affaires additionnels de 4 M€ et la création de 2 800 emplois qui sont attendus.

Sur le même sujet : Textile : DAYEM MOROCCO, pour répondre aux besoins présents et futurs

Chose dont s’est félicitée Fatima Zohra Alaoui, directrice générale de l’AMITH, présente à l’évènement et partenaire au programme. A l’en croire, ce projet du CBI qui va « faciliter et accompagner les industriels du textile marocains sur des marchés inconnus » est une bonne nouvelle en soi. Aussi at-elle marqué son optimisme quant à l’impact dudit projet sur ce « secteur stratégique ». En outre, Fatima Alaoui a souligné que la filière textile marocaine compte environ 2 000 entreprises pour 200 000 emplois

Une sélection entre transparence et rigueur

Saad Hamoumi, CEO du cabinet Havard Consulting accompagnant l’agence néerlandaise dans le déploiement du programme, a précisé sa déclinaison. En effet le programme consistera dans un premier temps en une mise en relation directe entre les donneurs d’ordre néerlandais et les fournisseurs marocains. Et par la suite, cela sera étendu aux autres pays nordiques comme la Finlande. Quant aux bénéficiaires, ils le seront après une rigoureuse sélection basée sur leur maturité dans les volets économiques et RSE. Un comité composé des parties prenantes du textile sera mis sur pied, à cet effet. Son rôle sera d’arbitrer le processus de sélection afin d’assurer la transparence du processus de sélection et garantir le succès du programme.

A titre d’information, le CBI relève du ministère néerlandais des affaires étrangères qui l’a créé en 1971. Depuis, l’agence a accompagné plus de 10 000 PME de 70 pays en développement, à nouer des relations d’affaire durables avec les pays du Vieux continent.

Frère John

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here