Trafic aérien : l’ONDA enregistre une reprise dynamique

1074

Après plus de deux mois d’arrêt, le trafic aérien au Maroc a repris et est même à la hausse. Le taux de récupération au cours du mois de février a atteint 72% par rapport à la même période en 2019.

Le trafic aérien du Royaume a connu une dynamique de croissance d’au moins 660 045 passagers à travers 5 714 vols aériens (arrivées et départs internationaux).

Les détails

La première plateforme aéroportuaire du Royaume, l’aéroport Mohammed V de Casablanca a accueilli 50% du volume du trafic aérien global, soit 328 627 passagers, avec 2 724 vols internationaux (arrivée et départ).

Cette augmentation du trafic a permis un taux de récupération par rapport à la même période de l’année 2019, de 72% pour les passagers et 74% pour les mouvements aéroportuaires.

L’Europe, lui, absorbe 64% du trafic aérien international, suivie par les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique avec 13% chacun, et l’Amérique du Nord avec 6%.

Un important dispositif

Pour la reprise du trafic aérien, l’Office national des aéroports (ONDA) a mis en place un important dispositif dont deux chapiteaux d’une 1 500 m² installés et équipés pour permettre au personnel de la Santé de procéder aux tests antigéniques et les tests PCR.

 Ainsi qu’un renforcement des équipes d’exploitation des aéroports, par des agents d’orientation dont la mission est d’assister, orienter, informer les passagers et de les aider. Ces mesures ont permis de réduire le délai de traitement des passagers depuis le débarquement jusqu’à la sortie de l’aéroport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here