US-Africa Business Forum : Prosper Africa prévoit d’investir 170 M US pour croître les exportations africaines

3063

L’initiative Prosper Africa de la Maison Blanche a rendu public, dans la Deal Room du Forum des affaires américano-africain, une série d’investissements ambitieux de plusieurs millions de dollars visant à dynamiser les exportations et les infrastructures africaines et à mobiliser les investissements privés pour accélérer l’innovation en Afrique.

En effet, Prosper Africa est l’initiative du gouvernement américain visant à accroître le commerce et les investissements bilatéraux entre les nations africaines et les États-Unis.

Cette annonce a été faite dans la salle des marchés du Forum des affaires – qui a eu lieu le deuxième jour du Sommet des leaders américano-africains – qui a réuni des chefs d’État africains, des investisseurs, des chefs d’entreprise et des responsables gouvernementaux américains et africains pour faire progresser les partenariats commerciaux et d’investissement qui créent des emplois et stimulent une croissance inclusive et durable des deux côtés de l’Atlantique.

Dans la Deal Room, organisée par Prosper Africa, des entreprises et des investisseurs américains et africains ont dévoilé pour la première fois de nouveaux engagements et des engagements élargis lors d’une émission en direct de cinq heures.

Le directeur des opérations de Prosper Africa, Leslie Marbury, a déclaré : « L’Afrique offre certaines des plus grandes opportunités de croissance pour une prospérité partagée dans les nations africaines et aux États-Unis. Nous nous engageons à investir dans la croissance transformatrice de l’Afrique et les opportunités de marché inexploitées. »

« Au nom du gouvernement américain, Prosper Africa est enthousiaste à l’idée d’annoncer des engagements ambitieux qui reflètent l’Afrique d’aujourd’hui – qui abrite la plus grande zone de libre-échange du monde, des économies en croissance et une population de plus en plus jeune, urbaine et connectée numériquement. »

Prosper Africa a annoncé un ensemble d’engagements visant à booster les exportations africaines vers les États-Unis d’un milliard de dollars au cours des cinq prochaines années, notamment : De nouveaux partenariats visant à mettre en relation des milliers d’acheteurs américains et de fournisseurs africains afin de développer les activités de la chaîne d’approvisionnement sur le continent, d’accroître l’accès aux avantages commerciaux prévus par la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA) et de faire progresser la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA).

Une alliance pour le commerce électronique et numérique avec de grandes entreprises américaines pour alimenter la révolution technologique de l’Afrique. Reconnaissant l’énorme potentiel de croissance du secteur technologique africain, l’alliance Prosper Africa Tech for Trade accélérera le commerce électronique et numérique en Afrique et s’attaquera aux freins juridiques, réglementaires et logistiques.

Prosper Africa a également annoncé de nouveaux partenariats visant à mobiliser un milliard de dollars de capitaux privés pour développer les infrastructures et l’innovation en Afrique : Un partenariat de 25 millions de dollars avec TradeMark East Africa et l’Agence américaine pour le développement international (USAID) pour créer Trade Catalyst Africa, une facilité d’investissement qui devrait permettre de mobiliser au moins 90 millions de dollars de financement privé pour les infrastructures africaines, avec un potentiel d’expansion à l’échelle du continent.

De nouveaux partenariats avec le réseau d’investisseurs institutionnels et la société de conseil mondiale MiDA Advisors, qui permettront de canaliser des investissements à grande échelle dans les infrastructures africaines et d’établir des relations durables entre la communauté des caisses de retraite américaines, qui pèse des milliards de dollars, et leurs homologues africains.

Des investissements en faveur de cinq partenariats pionniers pour développer le secteur de la gestion d’actifs en Afrique et générer des investissements de plus de 200 millions de dollars dans les petites entreprises africaines. La combinaison de ces cinq partenariats, axés sur la résolution de problèmes mondiaux tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et l’autonomisation des femmes, profitera à des centaines de milliers de personnes et générera des millions de dollars de revenus pour les entreprises.

Depuis 2019, le gouvernement américain a aidé à conclure 1 100 accords à travers 49 pays africains pour une valeur totale estimée à 65 milliards de dollars. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.prosperafrica.gov et accéder à la fiche d’information sur l’engagement de Prosper Africa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here