Ciments du Maroc : l’entreprise fait une hausse de 202,6% par rapport à 2020

0
414

Pour ce premier semestre 2021, Ciments du Maroc a connu une belle performance, comparé à la même période les années précédentes impactées par la Covid-19.

Le résultat net consolidé de Ciments du Maroc s’est établi à 586 millions de dirhams (MDH) au premier semestre 2021, en nette hausse de 202,6% par rapport à la même période de 2020, dans un communiqué financier de l’entreprise.

Cette évolution s’explique par « l’activité soutenue sur le semestre, mais aussi du fait d’éléments exceptionnels comptabilisés sur le premier semestre 2020, notamment la contribution au Fonds Spécial Covid-19 », précise Ciments du Maroc. La comparaison avec l’exercice 2020 étant impactée par le contexte de la pandémie, le communiqué note que « le résultat d’exploitation et le résultat net sont supérieurs à ceux de juin 2019, avec respectivement des taux de croissance de +9% et +14, 9%, signe d’une situation normalisée ».

L’excédent brut d’exploitation a affiché, quant à lui, une progression de 19,8%, malgré une hausse significative du coût sur le marché international des combustibles fossiles, fondamentaux pour notre activité, fait savoir la société, relevant que dans l’objectif de diminuer son exposition à ce phénomène, et dans le cadre de sa démarche de réduction des émissions de dioxyde de carbone (Co2), elle a poursuivi sa politique d’utilisation croissante de combustibles alternatifs.

« Ainsi, la société a signé en juin 2021 une convention avec les autorités locales de la région d’Agadir, pour la création d’un centre de traitement des déchets qui seront valorisés dans son usine d’Aït Baha ». En ce qui concerne les volumes de ventes à fin juin 2021, ils ont connu une hausse par rapport à la même période de 2020 sur toutes les activités, et ce, dans un contexte de marché du ciment en progression de 24,4%, par rapport à un premier semestre 2020, fortement impacté par la pandémie de la Covid-19.

Le chiffre d’affaires opérationnel s’est ainsi établi à 1,985 milliard de dirhams (MMDH), en hausse de 17,1% par rapport au premier semestre 2020. Par ailleurs, la société indique avoir poursuivi activement la construction de son unité de broyage à Nador, qui sera opérationnelle au cours de l’été 2022, conformément à sa stratégie de croissance industrielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here