Classement THE : 6 universités marocaines se distinguent  

0
505

Six universités marocaines viennent de se positionnés dans le Top-1000 mondial dans diverses thématiques du classement international “Times Higher Education 2022” (THE).

L’Université Ibn Tofail de Kénitra s’est classée dans le top 601-800 en sciences physiques, suivie des universités Hassan II de Casablanca et Cadi Ayad de Marrakech (801-1.000), puis des universités Mohammed V de Rabat, Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès et Hassan 1er de Settat (+1.001), se sont positionné dans le classement annuel des meilleures universités à travers le monde « Times Higher Education » (THE), indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Sur la liste universités spécialisées en sciences cliniques et de la santé, trois universités marocaines figurent parmi les 600 meilleures universités au monde. Il s’agit de Sidi Mohammed Ben Abdellah (301-400), Hassan II et Mohammed V (+601). Pour les sciences de la vie, trois universités, en l’occurrence Hassan II, Cadi Ayad et Mohammed V ont été classées respectivement 501-600, 601-800 et +801.

L’année dernière, cinq universités dans le domaine de la physique et en sciences cliniques et en sciences de la vie apparaissaient dans cette prestigieuse liste. Cette année le chiffre a connu une légère augmentation avec l’ajout d’un sixième établissement universitaire.

Le classement THE est considéré comme l’un des meilleurs au niveau international, a souligné la même source, notant qu’il prend en compte des critères scientifiques précis tels que la qualité de l’enseignement, la recherche scientifique, le transfert de connaissances ou encore l’ouverture internationale.

Les performances des établissements universitaires marocains confirment, encore une fois, le haut niveau des enseignants-chercheurs marocains et la pertinence des efforts des différentes composantes du système national de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, conclut le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here