Célébration 50 ans : À Marrakech, la R5 Renault fait son show

1309
En 2022, la R5 de Renault célèbre 50 ans

En Marge des 50 ans de son modèle R5, Renault Maroc a organisé, le mardi 20 septembre à Marrakech,  une exposition photos rappelant ses années glorieuses. 

Une motobécane, des téléviseurs à cathode, des pièces antiques. Et le tout dans un espace enchanté de couleurs vives et gaies… En effet, c’est une atmosphère et un décor de seventies, que l’équipe Renault-Maroc a choisi pour célébrer les 50 ans de R5.

« C’est vraiment une histoire, et c’est une vraie histoire », s’est exclamé Mustapha El Oudghiri, le président directeur général de Nouvelle Compagnie Royale Automobiles (NCRA). Pour la circonstance, le PDG de NCRA, le concessionnaire attitré de Renault à Marrakech, s’est remémoré une époque faste. « Le lancement commercial au Maroc s’est effectué en 1976, on l’appelait la voiture orange », raconte-il. Pour clore, l’homme se dit particulièrement heureux d’avoir participé « à la fabrication, au montage de ce véhicule qui a aujourd’hui 50 ans ».

R5 : Un contenu digital Made in Morocco pour pérenniser l’histoire

Pour convenablement célébrer ce jubilé, Renault Maroc a décidé, outre l’exposition du jour, de « créer un contenu sur ce modèle iconique et légendaire », fait savoir Mehdi Yaroub, le directeur marketing de Renault. Selon ses dires, cette initiative permettra à Renault Maroc de de créer le lien avec les internautes marocains. Mais pas que, puisqu’elle servira également à préparer le lancement de la R5 électrique prévue pour 2024.

Afin d’atteindre ce double objectif, deux créateurs de renom ont été mobilisés, en l’occurrence Mohcine Harisse, et Style Beldi. En clair, « un contenu local, avec des créateurs marocains », a laissé entendre Mehdi. On l’aura compris, il s’agit ni plus ni moins d’apporter une touche marocaine aux festivités sacrant, à travers le monde, le demi-siècle d’existence de la R5.

Renaulution en marche

Par ailleurs, l’occasion était toute trouvée pour revenir sur les performances enregistrées dernièrement par la marque Renault. À cet effet, Mohamed Bennani, son directeur général, a assuré que « Renaulution, le nouveau plan stratégique, est en marche ». À l’en croire, tous les signaux sont verts pour « la phase Résurrection », la première étape de ce plan. Aussi, s’est-il réjoui du fait que « Renault Maroc contribue largement à cette phase ». et de renchérir, « les performances de la marque excelle. 15% de part de marché à fin août, avec 2 modèles dans le top des ventes des véhicules utilitaires ». Malgré quelques retards de lancement en 2022, Mohamed Bennani promet de grosses surprises pour 2023, qu’il qualifie d’année d’électrification. Dans ce sens, il a annoncé que « des produits qui ont plu ailleurs arrivent en force ».

Quant au modèle à l’honneur, il a révélé que c’est la plateforme R5 qui a servi pour la Clio Express. D’après lui, c’est une « automobile chargée d’émotions », vendue à 5,6 millions d’exemplaires, qui prépare un retour électrique. Après ce bref instant protocolaire, le parterre d’invités s’est engouffré dans l’histoire de celle qui était autrefois la célébrissime R5. Et ce, à travers les photos, tableaux, et autres objets divers rappelant et témoignant de son épopée.

Lire aussi: Renault Maroc – le constructeur célèbre les 10 ans de son usine de Tanger et annonce un véhicule 100% électrique

En somme, ce fut un décor tout particulier qui a permis au “Jajjah“, l’espace choisi, d’offrir un voyage dans le temps aux visiteurs.  Si l’engouement du jour, a singulièrement émue Jalila Baddouch, la gérante de cet espace, c’est indéniablement un bon élan pour la renaissance de l’emblématique R5.

                                                                                                    Gethème Yao

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here