Tourisme : Rencontre entre la RAM et l’ONMT pour promouvoir la destination Maroc

826
Destination Maroc, au centre des préoccupations
Photo d'ensemble après les échanges entre la RAM et l'ONMT

Une rencontre impliquant les task forces de Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) s’est tenue ce jeudi 7 juin, en présence de leur premier dirigeant.

La RAM et l’ONMT se sont rencontrés aujourd’hui à Casablanca. Au cours de cette rencontre, les deux acteurs ont planché sur les axes du partenariat signé le 2 juin dernier. Dans le communiqué signé conjointement, ils indique que la réunion vise à trouver le bon modus operandi pour « implémenter les stratégies et les actions terrain à programmer dès le second semestre de l’année en cours »

Sur le même sujet: Tourisme – partenariat RAM / ONMT

Si pour Abdelhamid Addou, PDG de la RAM, « une bonne programmation aérienne est une condition siné qua none pour une reprise rapide et pérenne de l’activité touristique », Adel EL Fakir, directeur général de l’ONMT, pense qu’il faut « mettre en place toutes les mesures qui s’imposent pour y arriver ».

RAM / ONMT: Concrétiser le Partenariat

En clair, c’est un sérieux coup d’accélérateur que les deux institutions veulent donner à la reprise du tourisme. A cet effet, elles avaient dégagé deux mesures primordiales dans ce sens. La première consiste à renforcer la connectivité du Maroc à travers de nouvelles liaisons aériennes. Ce qui serait avantageux, tant pour les bassins stratégiques de touristes que pour les marocains du monde. Quant à la seconde mesure, elle table sur la promotion de la destination Maroc à travers une politique marketing commune.

Ces nouveaux échanges marquent donc une volonté réelle des dirigeants de passer à l’action. « Résolument engagés dans l’effort de relance du tourisme marocain, la Ram et l’ONMT sont  ainsi tournés vers l’objectif commun de sécuriser l’activité sur la destination et de rétablir les routes aériennes afin que l’espace aérien marocain retrouve sa place dans l’échiquier mondial, conclut le communiqué.

C’est une rencontre, somme toute, opportune pour le Maroc qui espère récupérer 95% de son trafic aérien de 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here