Tourisme : presque “pavillon bleu” partout

412

La majorité des plages du Maroc sont conformes aux normes qualité microbiologique, a fait savoir le ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable, ce 24 juin.

Le rapport sur « la surveillance de la qualité les eaux de baignade et du sable des plages du Royaume » pour l’année 2022 stipule que seules 430 sur 493 stations ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement. Ainsi, « 379 stations (soit 88,14%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences de la norme marocaine NM.03.7.199 ».

Seulement 51 stations (soit 11,86%) reparties sur 23 plages appartenant à cinq régions côtières (Tanger-Tétouan-Al Hoceima (25) ; Rabat-Salé-Kénitra (11) ; Casablanca-Settat (11) ; Souss-Massa (03) et Dakhla-Oued Ed-Dahab (01) ont été déclarées non conformes pour la baignade cette année.

Selon le rapport, ces stations ont subi « l’influence des rejets d’eaux usées et/ou forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène et aussi aux changements climatiques, particulièrement en ce qui concerne les apports en eaux pluviales parfois polluées qui rejoignent directement les plages par le biais des cours d’eau».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here