Énergie – Hydrogène vert : Signature d’un accord-cadre de coopération entre l’IRESEN, l’UM6P, et l’OCP

1239

Le campus de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a abrité la signature d’un accord-cadre de coopération entre l’université, l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergies Nouvelles (IRESEN) et l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), ce mercredi 08 décembre 2021. Le trio travaillera sur l’élaboration d’une plateforme technologique dénommée « GREEN H2A », consacrée à la R&D et à l’Innovation dans l’Hydrogène vert et ses applications (Power-To-X).

L’IRESEN, l’UM6P et le groupe OCP, trois acteurs clés du domaine de l’Hydrogène vert s’unissent, dans le cadre d’un accord-cadre de coopération, pour la mise en place de la plateforme technologique « GREEN H2A». Signée, ce mercredi 08 décembre 2021 au campus Benguerir de l’UM6P, la collaboration orientera ses efforts vers la création d’une plateforme dédiée à la R&D et à l’Innovation dans la filière de l’Hydrogène vert et ses applications (Power-To-X).

De manière détaillée, « GREEN H2A » servira à investiguer, tester, démontrer, adapter au contexte local, et mettre à l’échelle les technologies innovantes du secteur de l’Hydrogène vert. Avec de telles actions, le tout couronné par une ambition de jouer un rôle majeur dans le déploiement industriel de la filière et de ses applications au Maroc, la plateforme technologique est une première en Afrique. Excepté le fait qu’elle sera une première sur le continent, « GREEN H2A » accompagnera principalement le monde académique et socio-économique. Ce qui lui vaudra une contribution à l’émergence du secteur.

Booster davantage la filière de l’Hydrogène vert

De par son accompagnement du monde académique et socio-économique, la plateforme permettra une exploration du potentiel et des opportunités R&D et industrielles de la filière PtX pour le Maroc, un soutien technologique et d’aide à la décision aux politiques publiques et aux industriels nationaux et internationaux (sur le volet normatif et de certification), ainsi qu’une production de savoirs et de savoir-faire pour le secteur public et privé, à travers le transfert de technologie et de propriété intellectuelle. Ce n’est pas fini, une offre de formation pour le renforcement des capacités et le développement d’un capital humain à forte valeur ajoutée, suivi d’un positionnement en tant que partenaire de choix pour la coopération internationale en la matière, avec les fournisseurs de solutions technologiques, les industriels, les développeurs de projets et les investisseurs sont aussi au programme.

Se mettre ensemble pour une évolution technologique plus pratique et concrète du secteur d’activité, voici la vision de l’IRESEN, l’UM6P et du groupe OCP à travers cet accord-cadre signé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here