Information et communication : la valeur ajoutée du secteur en hausse de 1,3%

786

La valeur ajoutée du secteur de l’information et communication s’est accrue de 1,3% au terme du premier trimestre de cette année, après une baisse de 2,5% un an auparavant, compte tenu d’un effet de base, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Coïncidant avec le début du confinement généralisé mis en place pour limiter la circulation du coronavirus au T1-2020, la valeur ajoutée du secteur a enregistré une hausse exceptionnelle de 7,2%, indique la DEPF dans sa note de conjoncture d’août 2022.

Cette évolution, représentant la plus forte performance réalisée depuis le T1-2017, est liée au recours accru au télétravail, à la formation à distance et à l’e-commerce.

Par ailleurs, par rapport à la même période de l’année pré-crise, la valeur ajoutée du secteur s’est renforcée, comme en atteste l’accélération enregistrée de 5,8% à fin mars 2022, après 4,5% un an plus tôt.

Pour le segment des télécommunications, le parc global de la téléphonie mobile s’est renforcé de 3,7%, à fin mars 2022, après +7,8% un an auparavant, totalisant un nombre d’abonnés de 51,3 millions, après 49,5 millions l’année précédente et 44,7 millions à fin mars 2019.

Le parc de la téléphonie fixe a progressé, quant à lui, de 7,2% au terme du premier trimestre 2022, et celui de l’internet s’est accru de 6,4% à 32,6 millions d’abonnés, après 30,6 millions d’abonnés à fin mars 2021 et 23,1 millions à fin mars 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here