Interview : 5 Questions à Heuda Guessous, co-fondatrice de « The Foodeshow »

0
561

Débuté en pleine crise sanitaire, « The Foodeshow », le premier salon dédié à l’industrie agroalimentaire est de retour après deux éditions réussites et Heuda Guessous, co-fondatrice de l’évènement a bien voulu nous accorder une interview, afin d’évoquer les défis et enjeux de cette édition.

  1. Vous lancez bientôt une nouvelle édition du « The Foodeshow », Pourriez-vous brièvement nous présenter ce salon.

The Foodeshow est le premier salon virtuel international de l’agro-industrie. C’est un salon qui nous permet à nous professionnels de la chaine de value de la transformation alimentaire (les producteurs, les industriels, les acheteurs, importateurs, distributeurs, transporteurs, prestataires de services, machines et emballages) de se réunir deux fois par an, pour un partage d’expérience, mais aussi pour le réseautage, afin de nouer des partenariats. En effet, nous avons créé une plateforme, qui propose en plus de l’événement (conférences, démonstrations, exposition …) un espace de réseautage pendant quatre mois. Nous permettant ainsi de nouer des relations durables. Notre force est de mobiliser de gros acheteurs. D’ailleurs, plus de 250 acheteurs de 47 pays sont confirmés pour cette édition. Notre plateforme utilise l’intelligence artificielle pour recommander les personnes à contacter en premier et les produits à voir dans le but d’optimiser l’expérience des participants.

  1. Comment vous est venue l’idée de ce salon et quel message souhaitez-vous véhiculer à travers The Foodeshow ?

L’idée de «The Foodeshow» m’est venue en 2017. A l’époque, je dirigeais le département commercial et marketing d’une entreprise dans le secteur. Après avoir assisté à une cinquantaine de salons en présentiels dans plusieurs pays, je me suis demandé comment pourrait-on améliorer le processus de prospection et en rendre le retour sur investissement toujours positif. Après plusieurs essais, en mars 2020 avec mon partenaire à l’époque associé maintenant, nous avons commencé à réfléchir plus sérieusement à introduire le digital et améliorer l’expérience client. Ce qui fut un grand avantage. Le message que nous souhaitons véhiculer est tout simple. Notre vision est toujours la même, démocratiser l’accès au marché aux entreprises du secteur.

  1. Quelles sont les grandes nouveautés apportées cette année ?

Les nouveautés pour cette année se situe à trois niveaux. Nous grandissons avec notre audience et aussi grâce au feedback de notre communauté. La première innovation concerne l’intégration de plusieurs langues sur notre plateforme. The Foodeshow est aujourd’hui disponible en plusieurs langues Anglais, Français, Espagnol et Portugais. Nous avons également pensé à insérer un volet récompense, en lançant un prix pour récompenser l’innovation et la durabilité avec  » Ennovation Awards « . Et enfin, nous avons augmenté le nombre de participations que nous prenons en charge pour promouvoir l’entreprenariat féminin dans le secteur.

  1. Quelles seront les grandes thématiques abordées cette année et les speakers attendus ?

Nous avons centré cette édition sur l’innovation. Plus de 80 speakers sont attendus, afin d’aborder des thématiques spécifiques, telles la collaboration entre startups et grandes entreprises, le futur de la FoodTech, la perception du consommateur, des protéines alternatives, des insectes, et aussi de l’automatisation et la collaboration.

  1. Comment ce salon pourrait-il participer à la redynamisation du secteur agro-alimentaire, en termes de relance économique, suite à la crise Covid-19 ?

Le salon est accessible aux grandes et petites entreprises qui ont toutes besoin de prospecter et de trouver des débauchés à leurs produits. La crise covid-19 a aussi impacté nos habitudes alimentaires, le coût des transports, les modèles d’investissement et de collaboration. Grâce à sa fréquence, notre salon permet d’avoir une veille technologique, réglementaire, et commerciale tout en réseautant avec des participants de plus de 100 pays sans risque sanitaire et sans empreinte carbone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here