Moroccan Consumer Day, come-back après 2 ans d’arrêt forcé

675

Le 1er événement annuel consacré au consommateur marocain, Moroccan Consumer Day, revient cette année pour sa 3ème édition, suite à 2 ans d’arrêt occasionné par le coronavirus. Des changements importants sont annoncés pour cette édition.

Moroccan Consumer Day, le rendez-vous, où les sujets relatifs au consommateur marocain sont évoqués, est de retour. Après sa 2ème édition en 2019, l’événement a été stoppé, en raison de la crise sanitaire. Cet arrêt a permis aux organisateurs de repenser leur concept du Moroccan Consumer Day. Avec l’objectif de mieux refléter les préoccupations des consommateurs et l’évolution de leurs habitudes de consommation ainsi que d’accompagner la dynamique nationale engagée dans le sens de la promotion du Made in Morocco, ceux-ci ont apporté des changements significatifs.

C’est ainsi que Moroccan Consumer Day devient Moroccan Consumer Days. Le « » à la fin de days signifie que le rendez-vous se déroulera sur plusieurs jours, au cours l’année. Devenu Moroccan Consumer Days, il sera structuré autour de 3 temps forts et déclinés en 3 évènements distincts.

Premièrement, le 1er temps fort dénommé « Fête du Consommateur » démarre ce mois, en marge de la journée mondiale des droits des consommateurs. Le thème choisi, à cet effet, est « Mise en œuvre du nouveau modèle de développement : Où en est le gouvernement dans la protection du pouvoir d’achat des consommateurs ? ».

Quant au 2ème temps fort, baptisé « Made in Morocco Day », il sera question de faire la promotion du Made in Morocco ainsi que des marques marocaines. Celui-ci se tiendra au mois de mai autour du thème « Morocco Now : quelle place pour les marques nationales, quel rôle pour le consommateur marocain ? ».

S’agissant du dernier temps fort, il concernera l’étude des dernières tendances en matière de consommation, de marketing et de communications, sous le label Consumer Trends Annual Meeting.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here