IPO : la Bourse de Casablanca exhorte les entreprises de Fès

754

Au moins 50 entreprises de la région Fès-Meknès ont répondu présentes à l’invitation du CRI, dans le cadre des rencontres régionales de la Bourse de Casablanca, ce 4 mars 2022, à Fès. Celles ont été encouragées à s’introduire en bourse.

Dans le cadre de sa campagne nationale de proximité pour une introduction en bourse (IPO) des entreprises, la Bourse de Casablanca était à Fès ce vendredi. Grâce au soutien de la Wilaya de la région Fès-Meknès, du Centre Régional d’Investissement Fès-Meknès, de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) et de l’Ordre des Experts Comptables de la Région (OEC), celle-ci a pu s’entretenir avec les chefs d’entreprises.

D’entrée de jeu, Yassine Tazi, Directeur général (DG) du CRI Fès-Meknès, a remercié les entreprises pour leur mobilisation ainsi que la Bourse de Casablanca, l’AMMC avec l’OEC pour l’organisation conjointe de cette manifestation importante. Le DG a rappelé que le financement pouvait constituer à la fois un frein et un levier de développement des entreprises, et faisait partie des 4 « F » de l’entrepreneuriat, à savoir le financement, le foncier, les formalités administratives et la fiscalité. Il a insisté sur l’importance de la diversification des modes de financement à travers l’IPO, qui pouvait constituer une alternative intéressante et accessible pour les PME de la Région.

De son côté, le DG de la Bourse de Casablanca, Tarik Senhaji, s’est adressé aux participants pour présenter le rôle de la bourse dans le financement des entreprises, particulièrement les PME. Il a présenté les opportunités qu’offre un financement par la bourse ainsi que la dynamique que cela pourrait donner aux entreprises pour assurer leur croissance et leur pérennité, lors de son allocution.

Concernant l’AMMC, son Directeur des opérations et des marchés, Nasser Seddiqi, a quant à lui aborder l’aspect réglementaire et les prérequis nécessaires de l’IPO. Son intervention a été suivie par celle de Mohammed Ammouri, Président de l’OEC Fès-Meknès et qui a traité du rôle de l’expert-comptable dans cette opération.

Suite à ces différentes interventions didactiques, la parole a été donnée aux chefs d’entreprises qui ont fait preuve d’une grande curiosité et d’un fort intérêt à travers leurs questions et le débat qui s’en est suivi.

Rappelons que l’étape de Fès survient après une première étape qui a ciblé la région de Tanger-Tétouan et Al Hoceima en décembre 2021. La Bourse de Casablanca se rendra dans d’autres régions du Royaume également pour une incitation des patrons d’entreprises à l’IPO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here