Transformation numérique : des banques africaines adoptent le cloud et l’IA d’IBM

0
753

Accélérer l’innovation numérique dans leurs organisations, est une préoccupation de plus en plus présente pour les différentes institutions financières. Pour faire face à cette problématique, certaines banques africaines ont décidé de se tourner vers IBM et ses solutions de cloud hybride et d’Intelligence artificielle (IA).

International Business Machines Corporation (IBM) a annoncé ce 22 septembre, que des banques africaines ont choisi ses solutions basées sur le cloud hybride et sur l’IA, pour délivrer l’innovation numérique et développer des solutions numériques, élargissant l’accès aux services financiers sur le continent.

Parmi les banques concernées, nous avons EcoBank, Nedbank, Attijariwafa Bank, United Bank of Africa, Co-operative Bank of Kenya et Banco Mais, qui s’appuient sur les technologies d’IBM afin de booster l’inclusion financière partout en Afrique. La crise sanitaire provoquée par l’épidémie Covid-19 a fortement contribué à stimuler les changements qui se produisaient déjà au niveau du secteur des services financiers en Afrique.

Avec plus de 475 millions d’Africains qui seront des utilisateurs potentiels de l’internet mobile à l’horizon 2025 (selon GSMA –The mobile economy sub-Saharan Africa 2020), le numérique et le mobile jouent plus que jamais un rôle essentiel pour faciliter la fourniture de services financiers numériques aux consommateurs qui effectuent divers types de transactions depuis leurs téléphones mobiles. A l’heure où les banques concentrent leurs efforts sur l’innovation, sur la sécurité et sur les services à forte valeur ajoutée, les solutions de cloud hybride sont devenues de plus en plus importantes car elles donnent accès à des expériences bancaires numériques à la fois transparentes et hautement sécurisées.
« Les entreprises, notamment celles du secteur financier, se trouvent aujourd’hui conviées à parvenir à équilibrer leur rythme d’innovation avec la conformité réglementaire », explique Alan Peacock, directeur général d’IBM Cloud, avant d’ajouter « depuis plusieurs décennies, IBM contribue à la transformation du secteur des services financiers, en apportant son expérience au secteur et son leadership en matière de sécurité et de confidentialité des données, dans le but d’aider les banques à se moderniser davantage, à numériser leurs opérations et à proposer des solutions encore plus innovantes à leurs clients ».

Selon une étude d’IBM intitulée « Covid-19, future of business », plus de 59 % des entreprises interrogées ont déclaré que la pandémie avait considérablement contribué à accélérer leur transformation numérique. Plus de 75 % des dirigeants de ces entreprises ont répondu qu’ils s’attendaient à ce que le changement du comportement de leurs clients se poursuive après la crise sanitaire. A l’heure où les entreprises du secteur des services financiers travaillent sans relâche à accélérer leur transformation numérique, les solutions de cloud hybride et d’IA développées par IBM soutiennent la volonté de ces entreprises de stimuler la dynamique de transformation numérique partout sur le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here