Automobile : Leoni revient en force à Bouznika

0
18096

L’industriel germanique Leoni , principal fournisseur Européens de câbles automobiles, a annoncé ce lundi 8 mai à Bouznika, la réouverture de l’unité de production Ain Sebaa 3, sous la présidence du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique, Moulay Hafid Elalamy et en présence du CFO de Leoni, Michael Rummel et de Fakhri Bouguerra, Directeur Général de Leoni Maroc.

« La nouvelle unité de production Ain Sebaa 3, s’inscrit dans le cadre de la politique du développement industriel poursuivie par le Maroc. Ce projet permettra la création d’emplois et favorisera l’expansion des activités de l’entreprise vers les autres pays du continent Africain. » Indique le Ministre lors de son discours d’ouverture.

Le câbleur, qui avait fermé ses portes en 2013 en raison de litiges entre le management de l’entreprise et le syndicat, prévoit un investissement global de 650 millions de dirhams ainsi que la création de 11000 nouveaux postes pour l’ensemble de ses sites dont plus de 3000 pour la seule Usine Ain Sebaâ 3.

A cet effet, le CFO de Leoni a ajouté : « C’est une année très importante pour nous, puisque nous commémorons nos 100 ans d’existence, et pour la première fois depuis nos débuts, nous allons inaugurer 6 grandes unités dans le monde, dont le site de Bouznika. Les raisons de cette réouverture résident dans le fait que notre entreprise était déjà basée ici, l’autre raison stratégique est que le pays bénéficie d’une grande stabilité et une vision d’avenir et aussi parce que le Maroc est un merveilleux pays. Maintenant il faut que toutes les parties impliquées tirent des enseignements du passé, ces trois parties étant essentiellement : le gouvernement, nous-mêmes en tant qu’investisseurs et bien entendu les organisations syndicales. Si dans l’avenir tous ces acteurs décident de travailler dans un esprit de collaboration et dans l’intérêt commun, notre organisation sera indubitablement couronnée de succès. »

Leoni a également dévoilé ses ambitions pour le reste de la région, avec le renforcement de ses autres sites de production à travers la création de nouvelles surfaces, dont la construction de la Méga Usine de Berrechid et la réalisation des autres sites existants, notamment ceux d’Ain Harouda et de Bouskoura, le site d’Ain Sebaâ étant le site fédérateur de cette nouvelle dynamique.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE