La BAD injecte 200 millions de dollars dans l’accélération industrielle du Royaume

0
467

FINANCEMENT – La Banque africaine de développement (BAD) a consenti, vendredi 14 juillet à Abidjan, un nouveau prêt pour le Royaume, d’un montant de 200 millions de dollars pour financer la première phase du programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation au niveau national.

Une décision qui va dans le sens des efforts déployés par le gouvernement afin de donner un coup d’accélérateur au secteur industriel marocain, comme l’a repris le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy : « Le Conseil d’Administration de la Banque Africaine de Développement vient d’approuver un prêt de 200 millions de $ pour le financement de la première phase du Programme d’Appui à l’Accélération de l’Industrialisation du Maroc. »

Ainsi, le programme ambitionne l’amélioration de la compétitivité du tissu industriel national, notamment en boostant l’environnement des affaires et les exportations, en encourageant le développement des entreprises de type PME/PMI à travers le volet financement mais aussi les Start-up,  nouvelles entreprises innovantes, en leur accordant un budget de 200 millions DH pour leur financement.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE