Coopération Maroc/Grande-Bretagne : plus de 197MMDH pour la plus grande liaison électrique

3378

Une entreprise britannique, prévoit de construire le plus long câble électrique sous-marin au monde, s’étendant sur 3800 km entre l’Afrique du Nord et la Grande-Bretagne.

Le Maroc et la Grande-Bretagne se préparent à poser le plus long câble électrique traversant la mer au monde, d’une longueur de 3 800 km, pour un coût pouvant atteindre 16 milliards de livres, soit plus de 197 milliards de dirhams et environ 22MM USD, selon nos confrères du quotidien économique et financier britannique « Financial Times« .

Conduit par l’entreprise Xlinks, l’objectif du projet est de fournir à la Grande-Bretagne une « énergie propre », car ce câble, qui devrait relier l’électricité produite par l’énergie solaire et éolienne au Maroc, pour répondre aux besoins de plus de 7 millions de foyers britanniques.

Le président directeur général (PDG) de la société en charge du projet, Dave Lewis, a révélé que « 800 millions de livres ont été levés pour construire trois installations de production au Royaume-Uni pour les câbles électriques utilisés dans les parcs éoliens offshore et offshore ». « Nous avons sécurisé avec le gouvernement marocain une superficie d’environ 1 500 kilomètres carrés, et sur ce terrain, nous établirons un parc solaire, un parc éolien et des batteries qui produiront collectivement environ 10,5 gigawatts d’énergie », a déclaré le PDG.

Le projet vise à produire de l’énergie propre au Maroc 24 heures sur 24, à partir du soleil le jour et du vent la nuit et pourrait être couplé avec une batterie de 5 gigawatts permettant de stocker l’électricité pour l’envoyer en Grande-Bretagne dès que nécessaire. Sur la base des contrats du gouvernement, Xlinks proposerait 48 livres par mégawatt-heure, à peine plus de la moitié du coût de la nouvelle centrale nucléaire en construction Hinkley Point C.

L’entreprise prévoit la construction d’au moins deux usines pour fabriquer les câbles, ce qui serait plus rapide que d’attendre une société existante le fasse. Ces usines devraient être construites en 2023 selon Xlinks, pour un début du câblage en 2025 et une mise en service en 2029.

Le projet est actuellement en négociation avec les autorités marocaines et il pourrait conduire au Maroc à la création de 10 000 emplois selon Current-News, dont 2 000 seraient permanents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here