Eau/Assainissement : l’ONEE et le Sénégal examinent de nouvelles pistes de coopération

1828

Renforcer la coopération dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide entre le Maroc et le Sénégal, telle est la vision de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) et du ministère sénégalais de l’Eau et de l’Assainissement dont les premiers responsables se sont entretenus lors d’une séance de travail, à Rabat.

Le directeur général de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a reçu le ministre de l’Eau et de l’Assainissement de la République du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam. Ensemble, les deux premiers responsables de ces entités ont échangé autour des nouvelles opportunités de coopération dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide.

Lors de cette séance de travail, El Hafidi a rappelé le contexte hydrique actuel du Royaume marqué par la raréfaction des ressources en eau et a saisi cette occasion afin de mettre en exergue les solutions proposées pour y faire face. Le directeur général de l’ONEE a également indiqué que la gestion du déficit hydrique passe par la promotion des technologies innovantes dans le domaine de l’eau et a mis l’accent sur le nouveau modèle de développement des ressources en eaux non conventionnelles au Maroc, notamment le dessalement d’eau de mer et la réutilisation des eaux usées épurées, afin de réduire la forte dépendance actuelle vis-à-vis des ressources en eaux conventionnelles qui sont vulnérables aux changements climatiques. Le directeur El Hafidi a aussi mis en exergue les opportunités de coopération qui existent entre le Maroc et le Sénégal en matière d’eau potable et d’assainissement liquide et permettront de tirer profit de l’expérience des deux parties dans ces domaines.

Quant au ministre Thiam, il s’est réjoui de la coopération Maroco-Sénégalaise dans le domaine de l’eau et a appelé à la renforcer davantage et profiter de l’expérience de l’ONEE, notamment dans le domaine du dessalement d’eau de mer et le couplage avec les énergies renouvelables. Les hauts responsables sénégalais ont également exprimé leur volonté de développer cette coopération afin d’y intégrer les domaines de la digitalisation, du contrôle de la qualité de l’eau et du renforcement des capacités.

Par ailleurs, la délégation sénégalaise a effectué une visite à la station de traitement de l’eau de Bouregreg afin de s’imprégner de l’expérience de l’Office dans la production de l’eau potable ainsi que des techniques utilisées par l’ONEE pour le traitement des eaux.

A l’issue de cette visite, les deux parties ont convenu de réviser les accords de coopération existants entre l’ONEE, la SONES et l’ONAS afin de tenir compte des nouveaux axes et opportunités de coopération discutés lors de cette rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here