Barid Al-Maghrib rouvre son musée et offre au public un voyage dans le temps

0
314
Barid Al-Maghrib

POSTE – Le Groupe Barid Al-Maghrib a inauguré, le 21 novembre 2019 à Rabat, lors d’une cérémonie officielle, son musée après réaménagement. Jusqu’au 31 décembre 2019, le Musée offre l’accès gratuitement à tout le public souhaitant découvrir ses espaces d’exposition.

L’inauguration du musée intervient à la veille de la commémoration du 127e anniversaire de l’administration postale marocaine, célébré le 22 novembre de chaque année. Le Groupe marque cette réouverture par une exposition philatélique dédiée aux 20 ans de règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Dans le cadre de cette exposition, Barid Al-Maghrib présente une importante collection de timbres-poste émis depuis 1999 et touchant aux principaux sujets et domaines qui ont marqué le Maroc contemporain. Barid Al-Maghrib lance également, à cette occasion, une émission spéciale d’un bloc innovant reprenant les visuels des six premiers timbres marocains, émis en 1912.

Situé au centre de la cité impériale de Rabat, le Musée Barid Al-Maghrib retrace l’histoire de la poste dont les premiers services ont vu le jour en 1892, sous le règne du Sultan Moulay Hassan Premier. Il est porté par un bâtiment classé patrimoine historique, et offre un mode de présentation audiovisuel et digital.

Ce musée, mémoire vivante de la poste, abrite sur une superficie de plus 700m², plusieurs espaces d’expositions dont la poste à l’ère du protectorat, la poste après l’indépendance et la poste d’aujourd’hui. Les philatélistes et les passionnés d’art pourront ainsi découvrir plus de 600 produits philatéliques et objets liés à l’histoire de la Poste.

Conçu pour être non seulement un repère de la ville de Rabat, mais aussi un lieu d’apprentissage et de savoir, le musée Barid Al-Maghrib a prévu un espace dédié aux enfants de manière à développer leurs connaissances et stimuler leur créativité.

Le Musée Barid Al-Maghrib ouvre ses portes du Mardi au Samedi de 10h 00 à 18h 00.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here