Deloitte examine l’avenir de l’économie marocaine post-Covid

0
554

Le groupe Deloitte a qualifié la réponse socio-économique marocaine à la Covid-19 de « remarquable » dans son nouveau rapport.

Le Maroc est au centre d’un nouveau rapport du groupe international de conseil aux entreprises Deloitte, alors que la société examine la stratégie utilisée par les responsables marocains pour renforcer l’économie nationale face à une récession mondiale.

Dans les 47 pages du rapport, les analystes économiques Emmanuel Gadret, Mehdi Serghini, et Alexandre Kateb examinent les plans complets et « grandes mesures » du Royaume, mis en œuvre en pleine crise sanitaire.

Le rapport énumère le développement des infrastructures nationales du Maroc dans le cadre de ses réalisations avant et pendant la pandémie. Les améliorations apportées aux routes, aux chemins de fer et aux ports du pays ont contribué à faciliter le commerce de la nation nord-africaine. Couplées aux nouveaux accords commerciaux signés avec les États-Unis, l’UE, la Turquie, l’Égypte et la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). Ces décisions ont contribué à donner au pays un « tampon économique » alors que l’activité économique ralentissait dans la plupart des pays.

Les analystes citent également des rapports de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) qualifiant la stratégie économique du Maroc de « rapide et décisive » et d’un « bon choix pour ses citoyens ».

L’engagement du Maroc en faveur de l’énergie verte et de la durabilité a aussi été souligné en tant qu’une réussite. Les analystes ont noté que cela indiquait l’engagement du Royaume Chérifien à lutter contre les futurs problèmes mondiaux tels que la pollution et le changement climatique.

Par ailleurs, ce rapport énumère aussi certains problèmes socio-économiques que le pays doit encore résoudre, notamment la faible participation des femmes à l’emploi, la polarisation socio-économique entre les régions et l’accès inégal aux ressources, mais apprécie les « progrès remarquables » dans le climat des affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here