Forum économique Maroc–Mauritanie : « La coopération est établie, le temps est au travail » Chakib ALJ

741

La 2ème édition du Forum économique Maroc-Mauritanie organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Union nationale du patronat mauritanien (UNPM s’est ouvert à Casablanca, ce 20 septembre, avec la volonté de renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays, tout en donnant une nouvelle impulsion aux relations entre les deux communautés.

Le décor de cette deuxième édition a été planté avec les propos de la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui. Se réjouissant de sa participation à ce forum économique, madame Fettah a salué le nouvel élan connu dans les relations entre le Maroc et la Mauritanie grâce à la Vision et aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohamed VI et du Président Mohammed Ould Ghazouan de la Mauritanie. « Une nouvelle dynamique qui permet de favoriser la relation Sud-Sud dans ses deux composantes, arabe et africaine » a déclaré la ministre, pour qui l’ambition actuelle est de hisser encore plus haut cette relation, principalement le volet économique.

Prenant la parole, en qualité d’hôte de la cérémonie, le président de la CGEM, Chakib Alj a fait savoir que « le socle de la coopération Maroc-Mauritanie est déjà bien établie. Le temps est désormais à l’action ». Pour lui, en qualité de secteur privé, la CGEM et UNPM doivent aujourd’hui travailler à créer de manière pragmatique, efficace et durable de la valeur ajoutée à l’emploi en déterminant des actions ciblées par secteurs en partant de l’agriculture, secteur capital pour garantir la sécurité alimentaire des deux pays. Les deux entités doivent ensemble et investir dans les secteurs de l’industrie, la pêche, les énergies en vue de créer de véritables synergies bénéfiques à tous.

Un avis que partage le président de l’UNPM, Mohamed Zeine El Abidine Cheikh Ahmed. Pour lui, le Forum économique Maroc-Mauritanie est venu consacrer une dynamique de coopération propice à la visibilité des acteurs économiques des deux pays, pour davantage d’opportunités.

Marqué par deux panels sur les climats des affaires au Maroc et en Mauritanie et sur les projets d’investissements dans des secteurs porteurs tels que l’énergie, l’agriculture, l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique ou encore la finance, le forum a également connu la participation de centaine d’opérateurs économiques marocains et mauritaniens représentant divers secteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here