Industrie : signature d’une série de conventions à Oujda

573

La région de l’Oriental a abrité récemment la signature d’une série de conventions de partenariats, en vue de renforcer les infrastructures industrielles et de créer des opportunités d’emplois dans les différentes provinces de celle-ci.

Des accords, visant à valoriser les potentialités compétitives de l’Oriental en tant que locomotive de développement du Maroc, ont été scellés il y a quelques jours à Oujda. Ils ont été signés par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture Oujda-Angad, Mouad Jamai, le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Baâoui, et les gouverneurs de la région et le directeur général du Centre régional d’investissement.

Selon le ministre de l’Industrie et du Commerce, la signature de ces accords permettra de valoriser les compétences et les potentialités de la région, précisant que parmi ces conventions 7 accords d’investissements industriels directs engendreront la création de 3 500 emplois. Il ajoute que des accords ont également été signés pour réserver 300 hectares aux zones industrielles dans toutes les provinces de l’Oriental, en plus d’autres accords pour créer ou réhabiliter 47 marchés dans toutes les provinces de la région. Ryad Mezzour a souligné que sa visite vise à donner un nouvel élan à l’Oriental qui regorge d’atouts et de potentialités qui lui permettront de devenir un nouveau pôle de compétitivité et un catalyseur économique pour le Royaume et la grande région dans son ensemble.

De son côté, Abdenbi Baâoui a indiqué que le Conseil de la région de l’Oriental a signé une convention de partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce pour créer plusieurs pôles industriels dans toutes les provinces de la région, avec un investissement total de 712 millions de dirhams. Et d’ajouter, que l’accord signé relativement à la construction et la modernisation des marchés de l’Oriental, auquel le Conseil de la région avait préalablement préparé une étude, constitue un acquis important en raison de son importance pour booster le développement dans les différentes provinces.

Pour lui, ce boost passera à travers la valorisation des produits du terroir, l’amélioration de l’attractivité des zones urbaines et rurales, le renforcement de leur compétitivité et leur développement durable, outre la création des opportunités d’emploi et l’amélioration des conditions de travail des commerçants et des artisans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here