Les investissements directs étrangers au Maroc ont pris un coup en 2021

0
940

Le flux net d’investissements étrangers a pris une trajectoire négative dans la plupart des pays, au cours du premier trimestre 2021, en raison de la crise sanitaire de la Covid-19. 

Les investissements directs étrangers (IDE) au Maroc se sont élevés à 2,8 milliards de dirhams en 2021, en baisse par rapport aux 16,7 milliards de dirhams enregistrés l’an dernier. Les IDE au Maroc ont fortement baissé au premier trimestre 2021, du fait d’une tendance mondiale négative, due à la crise sanitaire, selon le dernier rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Le flux d’investissements vers le Maroc est restés largement inchangés entre 2019 et 2020, résistant aux tendances mondiales négatives en 2020 selon les éditions précédentes du même rapport, alors que « le Royaume détient un portefeuille d’IDE diversifié, avec la présence « établie » de multinationales dans des secteurs tels que la fabrication et l’exploitation minière ».

Concernant les sorties, les investissements du Maroc à l’étranger, l’année 2021 a été marqué par une baisse de 45% des sorties d’investissements marocains. Cependant, le même rapport détaille que les sorties d’investissement globales sont restées importantes en 2020 avec 4,462 milliards de dirhams.

Récemment, le Département d’Etat américain a félicité le Maroc pour avoir encouragé et facilité les investissements étrangers. Dans une déclaration annuelle sur le climat des investissements, le Département d’État a classé le pays au huitième rang des détenteurs d’investissements directs étrangers en Afrique en 2020. « Une situation géographique stratégique, un secteur industriel florissant, ainsi que des plans d’infrastructure ambitieux contribuent tous à l’émergence du Maroc en tant que plaque tournante régionale de fabrication et d’exportation », note le rapport.

Depuis le début de l’année, le Maroc a ratifié 72 traités d’investissement et 62 accords économiques avec divers partenaires internationaux, dans le but primordial de renforcer le profil du pays d’Afrique du Nord en tant que destination d’investissement incontournable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here